Maison de retraite 64 lits. - Cosne-sur-Loire

96, rue du Maréchal-Leclerc, 58200 Cosne-sur-Loire

Le centre hospitalier de Cosne-sur-Loire étend, grâce à ce nouvel équipement, ses offres de soin. En effet, ce pavillon neuf est destiné à accueillir les personnes âgées ayant perdu leur autonomie en raison de déficiences soit physiques, soit intellectuelles.

Organisation

Dans le but d’optimiser les soins, le confort et de créer une ambiance chaleureuse, cette maison de retraite se divise en 4 unités :

– un service de soin de 25 lits consacré à la réadaptation fonctionnelle,

– une unité de 12 chambres individuelles dévouée à recevoir des personnes atteintes de troubles intellectuels,

– une partie comprenant 13 lits de type maison de retraite médicalisée/cure médicale,

– une unité regroupant 14 lits destinée à accueillir temporairement des personnes âgées.

Parti architectural

Ce bâtiment, en U, est implanté en zone urbaine, au centre de la ville. Le noyau central de cette construction, de forme circulaire, abrite le hall d’entrée. Cet espace d’accueil, spacieux, est doté d’un accès principal valorisé au moyen d’une grande arche de brique, esthétique mais également très utile pour ombrager les personnes désireuses de profiter du jardin attenant. Le parti pris architectural a permis d’humaniser cette construction, de la rendre plus accueillante et conviviale, effaçant toute idée d’enfermement. Ainsi, la forme courbe, arrondie, expression de douceur, domine. On la retrouve en toiture, en façade (ouvertures, entrée principale), et même dans le jardin, par le tracé des allées. La terre cuite utilisée en parement est également un élément dominant, exprimant chaleur et vitalité. Enfin, les nombreuses ouvertures et verrières permettant aux pensionnaires d’admirer facilement et confortablement le jardin bordant la construction, renforcent la volonté d’ouverture du bâtiment sur la verdure environnante.

Aménagement paysager

L’élément végétal est omniprésent dans cette réalisation. On le trouve abondamment à l’extérieur, mais également à l’intérieur de la construction, au sein d’espaces collectifs ou de transition. Cette maison de retraite a en effet fait l’objet d’une véritable réflexion paysagère. Tous ses abords sont engazonnés et/ou fleuris, et devant la façade principale, un vaste jardin, arboré, équipé de bancs et agrémenté d’un bassin a été aménagé.

(CAUE 58)

http://tria-architectes.fr/

Programme

Maison de retraite de 64 lits

Année de réalisation

Surface(s)

2 900 m2 (surface utile)

Coûts

2 360 978 € (HT)

Crédit photos

CAUE 58; Tria architectes

Date de mise à jour

25/11/2016