Maison forestière Wilfred-Owen, Ors - Ors

Route départementale D959, 59360 Ors

Contexte de l’opération Le projet de l’artiste Simon Patterson, initié par la Fondation de France dans le cadre de son programme « nouveaux commanditaires » répond au désir de commémorer la mémoire du poète Wilfred Owen, soldat britannique mort au combat le 4 novembre 1918 sur la berge du canal de la Sambre, dans la commune d’Ors. Le lieutenant Wilfred Owen, cantonné dans la maison forestière d’Ors, enterré dans le cimetière militaire britannique sur la commune d’Ors, a écrit, après l’expérience des tranchées, des textes qui sont devenus des classiques de la poésie anglaise et du témoignage de guerre. Sa dernière lettre, parvenue à sa mère le jour de l’armistice en même temps que l’annonce de sa mort, fut écrite par Wilfred Owen dans la cave de la maison forestière d’Ors. Les différents sites de la commune d’Ors sont devenus, au fil des ans, des lieux de pèlerinage et de commémoration, inscrits dans le parcours de mémoire autour de la première guerre mondiale auxquels prennent part des visiteurs du monde entier, et du Commonwealth en particulier. L’oeuvre L’artiste Simon Patterson a créé une oeuvre forte qui transfigure la maison forestière en un mémorial dédié à l’oeuvre et à la mémoire de Wilfred Owen. D’une banale maison forestière en brique fragmentée de petits espaces, l’oeuvre réalise, par une transformation radicale de la structure de la maison et de son environnement, une explosion de blancheur et de lumières rayonnantes. La maison a été entièrement vidée de ses murs et de ses planchers. La toiture a été basculée comme par une explosion laissant entrer une lumière nouvelle. A l’intérieur est créée une salle haute sur laquelle des murs de verre opalescents reçoivent des projections de textes lumineux, mêlés de reproductions de manuscrits des poèmes de Wilfred Owen. Dans ce jeu de lumières et de transparences complexe, des déclamations de poèmes sont diffusées en anglais et en français. La cave, faite d’une voûte de brique, est devenue une crypte de la mémoire du poète. Elle a été laissée intacte et sombre. Elle est accessible par une rampe circulaire qui s’enfonce progressivement dans la profondeur du sol entre deux murs courbes sur l’un desquels est gravé le texte de la dernière lettre du poète. A l’extérieur, au centre d’un cercle engazonné évoquant les cimetières militaires, des petits bancs circulaires disposés en quinconce permettent le regroupement du public autour d’un orateur. Les travaux La réalisation de l’oeuvre a nécessité la reprise complète de la structure de la maison sur une emprise au sol de 88 m2. La démolition des murs et des planchers (deux niveaux de 53 m2) a nécessité de renforcer les façades par des portiques métalliques. La toiture surélevée est également supportée par des portiques métalliques. La salle de projection est entièrement habillée de verre agrafé opalescent sur lesquels les textes des manuscrits de Wilfred Owen ont été sérigraphiés. Un dispositif de projecteurs vidéo suspendu sous la toiture projette des textes animés sur chacune de ces 4 facades de verre semi translucide. Pour permettre la création de la rampe d’accès à la cave, mais aussi d’un local technique et d’une entrée, une reprise en sous oeuvre de toute la façade arrière de la maison a été nécessaire. La réalisation des murs courbes a pu se faire par l’utilisation de banches cintrables en acier. Cet outillage a nécessité l’utilisation d’une grue fixe de chantier. Dans les murs courbes de la rampe descendante, le texte a été gravé dans le béton par sablage. La maison en brique a été entièrement enduite, pour donner une unité de finition et d’aspect avec les murs en béton courbe. L’ensemble des maçonneries extérieures est peint en blanc. Les travaux ont nécessité l’intervention de multiples corps d’état et la résolution de contraintes techniques a la fois complexes et inédites comme la mise en oeuvre d’un vitrage incliné sous la toiture surélevée. Le coût des travaux, de 995 003,07 € Hors Taxes (1 190 023,67 € TTC) comprend la scénographiei intérieure, l’aménagement des abords de l’oeuvre, parkings et espaces verts sur un terrain de 3000 m2 Le coût total de l’opération, de 1 498 550 € TTC comprend les coûts de travaux, de maîtrise d’oeuvre, de commande à l’artiste, et toutes les dépenses à la charge de la maîtrise d’ouvrage (relevé de géomètre, étude géotechnique, diagnostic amiante, contrôle technique, coordination de sécurité, etc …) © Jean-Christophe DENISE

Programme

Reconversion d’une maison forestière en lieu de mémoire

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Crédit photos

DENISE Jean-Christophe , PATTERSON Simon

Date de mise à jour

02/01/2017