Architecture du XXe de la Côte d’Or

L’ingénieur qui fit construire cette maison en 1964 pour y loger avec sa famille pourrait bien avoir lui-même dessiné les plans du projet. Monsieur Humbert exerçait dans une entreprise spécialisée dans les menuiseries métalliques située à quelques pas de l’habitation. Dès lors, les ressemblances avec les façades du siège de la société ne sont pas fortuites. L’acier et le verre dominent à l’extérieur ; à l’intérieur, ils sont associés au bois et des galets décorent la vaste entrée de la maison. L’orientation sud a conditionné l’implantation à l’oblique de l’édifice, et la localisation du solarium situé au rez-de-chaussée. Les pièces à vivre se concentrent à l’étage, au-dessus de l’atelier du garage et des locaux techniques. Séduits par une architecture qu’ils jugent peu ordinaire, les actuels propriétaires apprécient particulièrement la lumière qui pénètrent par les grandes ouvertures.

 » Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007 – Éditions Picard-2008 « 

Types de réalisation

Année de réalisation

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

22/12/2016