Maison individuelle - Besançon

25000 Besançon

Le terrain sur lequel est implantée la maison est caractérisé par une forte pente, ouvrant sur un paysage champêtre. Le projet se compose de deux volumes : le premier comprend le stationnement et ses annexes et le second, l’habitation.

Pour exploiter au maximum les atouts et les contraintes du site, le garage s’installe côté rue, comme le signal d’entrée de la parcelle et le deuxième volume est mis en retrait du vis-à-vis de la voirie. De ce premier volume et après avoir descendu quelques marches, une passerelle métallique permet d’accéder au deuxième volume où se situe l’espace d’habitation. Le franchissement de la passerelle, suspendue au-dessus du vide, met la maison à distance de la rue tout en créant une connexion entre la ville et la campagne. Ce passage procure également une perception singulière et lente pour entrer dans la maison. L’édifice composé en deux parties, construit plusieurs zones dans le jardin et ainsi, dialogue avec le site.

L’agencement intérieur de la maison se développe sur deux niveaux, liés par un escalier dont le fil conducteur est une grande bibliothèque qui chemine du rez-de-chaussée jusqu’au sous-sol. Dans les deux étages, les espaces de services sont placés du côté de la rue (cellier, local rangement et technique, vestiaire et sanitaire à l’étage supérieur et buanderie, salle de bain et dressing à l’étage inférieur). Au rez-de-chaussée, le hall l’entrée, accessible par la passerelle, ouvre sur le séjour qui est la pièce principale de la maison, comprenant un salon et une cuisine. Cet espace offre une nouvelle vue en balcon sur les collines voisines, il est en relation direct avec le site sur ses quatre côtés grâce à des larges baies vitrées qui cadrent les arbres, le terrain, ou encore le panorama. Positionnée sur le flanc du salon, une terrasse attenante permet également d’observer la nature. Au niveau inférieur, les espaces de service, sont partiellement enterrées : cela crée un contraste avec l’étage et une plus forte intimité. Cet étage comprend les chambres qui ont une relation directe avec le jardin.

La maison est compacte et possède deux tonalités : chaque percement, évoquant la composition en plan, est figuré par la coloration la plus claire. Un enduit texturé de teinte anthracite et de teinte blanche sur isolation extérieure, inspiré des années soixante, est appliqué. L’enjeu énergétique a été de réduire les consommations grâce à une forte isolation, une forte inertie et une bonne isolation à l’air. Le chauffage s’effectue par une pompe à chaleur.
(Texte : Atelier d’architecture tardy – Olivier Tardy)

RESSOURCES
Publication « Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté », édition 2018 : notice p. 69

Programme

Salon, cuisine, chambres, cellier, local rangement et technique, vestiaire, buanderie, salle de bain et sanitaires, dressing et garage

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

157.6 m²

Coûts

286 507 € (HT)

Crédit photos

Nicolas Waltefaugle

Date de mise à jour

19/02/2019