Les caractéristiques de la parcelle de la maison et le vécu des propriétaires renvoient au thème du jardin.

C’est pourquoi nous proposons une maison-jardin au sens où notre projet découpe en plusieurs pièces le terrain. Celles-ci sont, soit extérieures, soit intérieures, sans que les unes aient plus d’importance que les autres. De même que certaines pièces intérieures peuvent être liées à des ambiances particulières (ouverture / fermeture, clair / sombre, etc.) les pièces extérieures le sont également (jardin japonais clos, verger ouvert, etc.).
L’intérieur et l’extérieur ne font donc qu’un et sont liés par un parcours continu entre les espaces et les étages qui les entremêle étroitement, faisant de l’un le paysage de l’autre.

Ces principes de conception donnent aux saisons une grande importance et, dans cette logique, il était souhaitable de ne pas trop fonctionnaliser les espaces, ce qui rejoignait les préoccupations de nos clients. C’est pourquoi, à l’exception des points durs que sont la cuisine et les salles d’eau, les espaces n’ont pas de fonctionnalité trop définie, les pièces étant choisies d’abord en fonction de leur climat par rapport aux différents moments de la journée et de l’année.

La maison est donc une sorte de nappe qui s’étend sur toute la surface du terrain et qui vient au contact de ses limites. C’est aussi pourquoi elle est construite en pierre dans la continuité de son environnement bâti composé de murets et de bâtiments, eux aussi en pierre.

DISTINCTIONS
Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018 :
Retenu pour le Vote du Public en ligne, catégorie : Maison individuelle

RESSOURCES

♦ Présentation et vidéo sur le site Regards sur l’Architecture et l’Aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018, catégorie Maison individuelle

♦ Notice dans la publication du Palmarès régional 2018, p.62-63 : Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Surface(s)

430 m2

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

© Stephan Girard

Date de mise à jour

27/11/2018