Maison médicale à Vézelay - VEZELAY

route de saint-Père, 89450 VEZELAY

Ce projet est situé au pied de la colline de Vézelay, au carrefour des routes de Saint-Père et d’Asquins, dans le périmètre du site classé, mais à l’extérieur du secteur sauvegardé.

Le terrain est au sommet de la « combe » qui monte depuis Saint-Père et qui se termine au pied de murs édifiés à des époques différentes, vraisemblablement pour servir de soutènement aux voies qui le bordent.

Le site de la colline et du village de Vézelay doit avant tout sa renommée à trois grandes qualités:

–       Sa topographie en lien étroit avec le territoire environnant (vues, relief, situation dominante, etc.).

–       Le caractère « pittoresque » de son urbanisme et de son architecture civile qui en font un des plus beaux villages de France.

–       Au sommet de la composition, la présence de la basilique qui est un des monuments les plus importants de l’architecture religieuse du moyen âge, tant du point de vue historique que du point de vue architectural.

Ces qualités constituent les fondements de notre projet.

C’est pourquoi notre proposition tisse, dans un rapport étroit, les règles de la composition classique et ordonnancée (la basilique et ses travées) avec celles de la composition pittoresque faisant la part belle aux désaxements et autres « plaisirs de l’œil » (le village et ses édifices civils). Ces deux thèmes immuables sont donc combinés au sein d’une composition attentive aux caractéristiques de ce site particulier à l’articulation entre la ville et la campagne.

Du point de vue de la composition pittoresque, notre projet propose un ensemble de bâtiments fractionné en fonction des différentes entités programmatiques, ce fractionnement étant indispensable pour respecter l’échelle générale définie par le tissu urbain traditionnel de Vézelay.

Cette composition condense toutes les problématiques du site et de ses accès. Elle permet notamment de positionner l’équipement commercial (la pharmacie) sur le lieu de passage entre parking et centre ancien. Elle permet aussi de regrouper l’ensemble des bâtiments de la Maison de Santé autour d’une cour fermée et cette situation de calme, à l’écart des circulations publiques, est évidemment bénéfique pour une activité qui requiert une certaine intimité.

En parallèle, et comme en écho, les bâtiments sont soumis à une ordonnance stricte, leurs façades présentant une alternance régulière de pilastres. La forme archétypale de ces bâtiments, de simples parallélépipèdes couverts d’une toiture à double pente, refuse toute surenchère formelle de manière à laisser dominer la richesse de la composition.

Il faut aussi souligner que la composition d’ensemble s’attache à mettre en valeur les vues sur le village et la basilique. D’une part, la composition volumétrique étagée (le bâtiment le plus bas étant au premier plan) permet de ne pas occulter les vues sur le relief de la colline. D’autre part, la position « biaise » du bâtiment le plus long et le plus bas induit une dynamique en direction de la basilique. Enfin, les failles entre les bâtiments laissent percevoir le centre ancien ou créent des vues privilégiées sur la basilique.

Une règle stricte de proportion définit les dimensions des travées, celles des façades de chaque bâtiment et le rapport dimensionnel des bâtiments entre eux. De même un tracé régulateur fixe précisément le rapport d’implantation des bâtiments les uns par rapport aux autres. Ce sont ces règles qui sont garantes de la cohérence et de l’harmonie de la composition d’ensemble, même si au premier abord cette composition peut paraître arbitraire.

Le traitement matériel des enveloppes vise à inscrire cette opération dans la continuité du paysage de Vézelay et les matériaux qui les composent  (pin Douglas non traité, pierre calcaire des pignons, petites tuiles plates des couvertures) contribueront à les insérer « en douceur » dans le contexte par la concordance des tonalités. Le choix d’un système constructif en bois d’essence locale (Douglas) vise à conférer à l’ensemble du projet, après quelques mois de vieillissement, une teinte grisée en accord avec la pierre des constructions de Vézelay. Cette teinte dominante, accordée à la teinte des toitures en tuiles, est rehaussée par la recherche d’une polychromie discrète pour les parties métalliques des menuiseries, teintes qui sont reprises dans la signalétique du site.

(Texte BQ+A)

Programme

Pharmacie, cabinets paramédicaux, ophtalmologiste, dentiste, médecin généraliste, espace d’attente, aménagements extérieurs.

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

1 085 m2 SHON

Coûts

2 324 000 € HT

Crédit photos

BQ+A et Boegly

Liens pages web

Date de mise à jour

09/06/2015