Maison des Solidarités, Quartier St Jean - BEAUVAIS

32 rue Jean Rebour, 60000 BEAUVAIS

Le quartier St Jean est situé au sud de la commune de Beauvais. Il est actuellement en pleine mutation urbanistique puisque, depuis 2004, un projet de rénovation urbaine prend pied sur le site de l’ancienne caserne militaire Agel. Il se caractérise par la construction ou la réhabilitation de logements, d’équipements ainsi que la requalification d’espaces publics.
L’actuelle Maison de la Solidarité et des Familles, construite avant le projet de rénovation urbaine, n’est plus en mesure de suivre l’évolution de ce quartier. Il s’est donc avéré nécessaire de construire de nouveaux locaux plus performants et fonctionnels.
La Maison de la Solidarité et des Familles (MSF) se situe, dans le lotissement Agel, au cœur du quartier St Jean. Entre les nouvelles constructions et un ensemble de logements existants, le projet s’inscrit dans la composition générale du quartier. Sa façade, à l’alignement étiré, matérialise la conclusion de la rue à l’approche du parc. D’une hauteur modérée et s’inscrivant bien en deçà du gabarit du lotissement, elle est exemplaire dans son intégration et dans l’attention portée aux riverains. Ni monumentale, ni imposante, la MSF se distingue des logements voisins par sa toiture terrasse végétalisée, le mouvement de ses façades et ses matériaux de construction. Le mouvement nait de l’inflexion des plans de façades de l’étage. Ces derniers divergent depuis le centre, au dessus de l’entrée, et forment un recul qui atténue la monumentalité du mur. Cette liberté du plan des façades manifeste la singularité du bâtiment et son attention à l’humanité.
Le projet est habillé de briques. C’est un matériau historiquement présent dans la commune de Beauvais. Il est modeste et par conséquent populaire. Un habile mouvement dans la pose et la superposition des briques fait apparaître un motif de tissage en losanges sur la façade. Dans le cas présent le geste et le savoir faire des hommes crée la fascination pour le motif à partir d’un des matériaux les plus simples. Le projet ne comporte pas de matériaux ou de techniques inaccessibles mais des matières sensibles et tactiles. Ici, la révélation du motif dans la lumière crée la richesse architecturale du projet. Elle existe mais n’est pas ostentatoire. Le mouvement de recul à l’étage, la matière, le tissage, la lumière révélatrice et le tactile forment une thématique en harmonie avec le programme de la Maison de la Solidarité et des Familles St Jean.
Au centre et à l’arrière, un premier jardin en patio ouvert – à vocation plutôt contemplative ‐ rassemble autour de lui les éléments du programme qui lui répondent : PMI, salle de réunion, espace détente, accès personnel.
Le plan de façade du rez‐de‐chaussée se prolonge sur la rue pour former une clôture en brique ajourée accueillant le second jardin d’accueil et de médiation. Ce jardin est tout à la fois en lien avec la ville et un lieu protégé. Le stationnement est positionné en fond de parcelle, permettant un accès aisé et protégé pour le personnel sans toutefois compromettre la qualité paysagère et l’intégration dans le site.
La Maison de la Solidarité et des Familles est composée de quatre entités, réparties sur deux niveaux :
Au Rez-de-Chaussée : Réception du public et permanences sociales – Consultations médicales et activités familiales – locaux techniques

A l’étage : les bureaux
Le public accède depuis la rue, au centre du bâtiment. Le sas d’entrée donne directement accès à l’accueil. En arrière plan, et en transparence, le jardin patio crée les conditions d’un accueil apaisé. L’accueil s’opère devant un large comptoir. Il est protégé par un écran vitré permettant de garantir la confidentialité de l’accueil. Le personnel d’accueil peut à tout moment s’éclipser et rejoindre la circulation dédiée au personnel. Les deux attentes sont situées de part et d’autre, coté rue. Elles sont semblables et visibles depuis l’accueil. Le contact visuel avec la rue durant l’attente, permet de réaliser une séquence d’accueil en douceur. Les sanitaires sont facilement accessibles. Chaque attente permet ensuite de rejoindre, par une circulation transversale, les bureaux d’entretien ou la salle de réunion d’un coté, la PMI ou les salons d’accueil des familles de l’autre coté. Les bureaux d’entretiens sont orientés sur un petit parc en attente. La salle de réunion est orientée sur le jardin patio, La PMI, également, pour préserver l’intimité des mères et des enfants, ‐ L’accueil des familles est orienté sur un jardin ludique dédié à l’évolution des enfants et la médiation.


Les aménagements extérieurs se décomposent en trois grandes entités : – Le jardin dédié aux enfants, Le jardin potager, lieu de mille découvertes végétales  et le patio au centre, accessible seulement aux personnels mais visible du public depuis les baies vitrées de l’accueil.

Le personnel accède au bâtiment en traversant le jardin patio central jusqu’à la porte dans l’angle. De là, il est possible de rejoindre, soit tous les locaux d’accueil du public à rez‐de‐chaussée, soit l’étage de bureaux privés. A l’étage, les différents bureaux sont distribués par une circulation centrale. Des issues sur les terrasses sont prévues. On remarquera la galerie dédiée au personnel, en façade du Jardin Patio. Elle permet l’entrée du personnel depuis le parking intérieur, mais elle lie surtout les différents services indépendamment des circulations du public. Ce principe de circulation « en coulisse » permet de garantir la qualité de l’accueil et de l’accompagnement en offrant un confort de sécurité pour le personnel.

Fiche réalisée en 2017 – Année des 40 ans de la loi sur l’architecture, et donc des CAUE.
40 ans de la loi architecture

Textes issus du site web de l’Agence ELLENAMEHL

Programme

Maîtrise d’Ouvrage : Conseil Général de l’Oise

Assistance à Maîtrise d’Ouvrage : SAO
GEC Ingénierie (BET TCE) + Atelier Frédérique Garnier (Paysagiste)


Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1 127 m2

Coûts

1 805 000 €

Crédit photos

Agence ELLENAMEHL

Date de mise à jour

05/05/2017