Architecture du XXe de la Côte d’Or

Au siècle dernier, le village ancien de Talant s’est étendu au point d’assurer aujourd’hui la continuité urbaine de Dijon. Bénéficiant de la proximité immédiate de la capitale régionale et de la campagne, cette commune apparaît comme un terrain propice à l’implantation de maisons individuelles. Ses quartiers périphériques comptent dès lors des habitations de qualité. Antérieure au projet-phare de Paul Joly-Delvalat – la Résidence de Talant – cette construction annonce avec moins de sobriété les recherches de l’architecte en termes de lumière et de simplicité structurelle : les pilotis du rez-de-chaussée (auparavant très ouvert) se développent sur toute la hauteur de l’élévation. L’étage est largement percé de grandes baies.

 » Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007 – Éditions-Picard-2008 « 

Types de réalisation

Année de réalisation

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

22/12/2016