Manufacture Gasse et Canthelou : reconversion de friche industrielle en 81 logements - Elbeuf sur Seine

76500 Elbeuf sur Seine

Le projet se situe dans le centre ville d’Elbeuf dans l’ancienne usine textile Gasse et Canthelou qui a fermé en 1967. Les bâtiments de cet ensemble datent de 1840 pour le bâtiment principal et du début du 20ème pour la partie ateliers en sheds à usage de tissage. Le programme ambitieux de ce projet de reconversion de friche industrielle en logements collectifs redonne toute la cohérence à ce château de l’industrie en conjuguant conservation et modernité et en prodiguant une attention particulière à l’espace public.

 

Le caractère industriel sublimé

 

Le programme de réhabilitation de cette manufacture s’est fait en deux tranches avec 58 logements réhabilités dans la partie la plus ancienne et l’aménagement de 23 logements dans les sheds.

Dans les bâtiments les plus anciens, l’ensemble des façades en brique inscrites à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et leurs décors ont été reconstitués. Les châssis d’origine ont été remplacés par des fenêtres bois à double vitrage, dont la conception fait référence aux anciennes fenêtres « à guillotine ».

 

Dans les sheds, deux travées de toiture ont été supprimées pour permettre l’accès et l’éclairement des appartements où seule la structure métallique de charpente et les poteaux en fonte ont été conservés. Les façades ont été composées suivant un rythme d’ossature métallique rapportée avec un habillage en brique de parement, en rapport avec le caractère industriel des lieux. De grands châssis métalliques, sur le modèle des anciens ateliers, viennent apporter la lumière sur les rez-de-chaussée et étages des appartements. Dans le bâtiment central le plus élevé, un ascenseur panoramique a été installé, permettant une vue sur l’ensemble des toitures de la partie des sheds.

 

Rues intérieures

L’esprit de « la rue » de l’ancienne usine a été reconstitué par le traitement au sol d’un caniveau en pavés anciens, ponctué par un alignement de candélabres. Dans la perspective de cette rue, la passerelle reliant à l’origine la chaufferie à la salle des machines a été restaurée en verre. L’horloge emblématique de l’usine y a retrouvé sa place. Des courettes latérales, implantées perpendiculairement à la rue centrale, desservent les appartements des sheds. Elles sont aménagées en platelage de bois, en alternance avec des parties végétalisées qui agrémentent visuellement les espaces communs.

 

Fonctionnalité et lumière

Les appartements du bâtiment central sont très largement éclairés par des châssis en bois à double vitrage. Les plans de cellule sont fonctionnels et offrent des cuisines ouvertes sur le séjour. Les hauteurs sous plafond importantes en rez-de-chaussée ont été utilisées pour aménager des espaces de « bagagerie » à ossature métallique, apportant des surfaces de rangement.

Dans les sheds, les appartements en duplex ont été conçus en petites unités indépendantes de type maisons accolées, desservies par les deux courettes intérieures.

 

Programme

reconversion d’une usine textile du XIXème en logements. Concours.

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

7 329 m²

Coûts

Coût travaux 9 068 368 € HT en 2 tranches

Crédit photos

C.A.U.E 76

Date de mise à jour

06/07/2020