Parc urbain « Clos Layat » - LYON 8E

260 route de Vienne, 69008 LYON 8E

  • Prix spécial “Espaces publics et paysages” pour sa qualité environnementale par “Villes et villages fleuris de France” 2015.

Ce tènement de 10 ha, propriété de la ville de Lyon depuis 1996, est un ancien clos du domaine de la confrérie des Frères de Saint-Jean-de-Dieu. Les études de programmation qui ont abouti à un concours de maîtrise d’œuvre en 2011 ont permis de faire évoluer le site d’une vocation première principalement sportive (inaugurée par l’aménagement de quatre terrains et de vestiaires dans les années 2000) en un véritable parc urbain comprenant, sur 3 ha supplémentaires, des espaces dédiés à la découverte de la nature et aux loisirs de plein-air.

Formant la dernière pièce du domaine historique de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu, le site est encore aujourd’hui marqué par un haut mur d’enceinte que le projet a su entrouvrir sur la route de Vienne, signalant l’entrée du parc et établissant ainsi une relation forte avec le quartier d’habitation de Moulin à vent.

L’aménagement comprend plusieurs milieux paysagers thématiques : tout d’abord un espace boisé d’une surface de 1,3 ha en prolongement des espaces arborés du parc privé de l’hôpital, est destiné à la promenade, au pique-nique, et à l’observation de la petite faune. La dizaine d’espèces d’arbres devrait générer à terme un milieu forestier complet propice à l’enrichissement de la biodiversité mais également salutaire pour limiter les effets d’îlots de chaleur urbains pour les usagers. En contrepoint, une prairie, très vaste espace ouvert de 1,5 ha, est dédiée au repos ou aux jeux de plein air.
Cette partition permet ainsi de développer une variété d’ambiances graduées, entre milieu boisé ombragé (promenade, pique-nique, observation de la faune, etc.) et milieu ouvert lumineux (grande pelouse de jeux) et de créer de ce fait des lieux à forte identité qui permettent de se repérer facilement dans le parc.
Au cœur du site, un théâtre de verdure aménagé autour d’une grande scène, crée un point de ralliement évident, en particulier à l’occasion de spectacles estivaux en plein air. Plus loin, les gradins s’élargissent pour former de larges terrasses-solariums idéales pour profiter du soleil aux mi-saisons. Non loin, une grande aire de jeux pour les enfants peut être rafraîchie, aux heures chaudes de l’été, par un nuage de brumisation particulièrement ludique.

Les dispositifs « écologiques » désormais courants dans la plupart des opérations d’aménagement sont ici au rendez-vous : prise en compte de la petite faune (gîtes à hérissons, à chauve-souris, à pigeons colombins ; nichoirs à oiseaux ; hôtel à insectes) ; choix de végétaux adaptés au climat local, à la pluviométrie et aux sols en place très diversifiés ; arrosage automatique limité (seule la pelouse en est équipée); entretien et gestion différenciés, zéro-phyto (paillages, lutte biologique, désherbage thermique ou mécanique); éclairage économe, discret et mesuré afin de limiter la pollution lumineuse (horloges et détecteur de présence permettent de varier les intensités lumineuses en fonction de la fréquentation). A l’articulation entre boisement et prairie, une grande allée centrale est bordée de jardins mellifères, large lisière plantée d’arbustes et plantes aromatiques propices aux insectes pollinisateurs…

Matériaux et revêtements sont basiques, parfois sommaires (sols en stabilisé, paillage, bordures en voliges, serrurerie laquée, bancs et structures en bois) et font craindre parfois un vieillissement prématuré à l’épreuve d’une fréquentation intensive… Le soin particulier apporté à la conception de l’aire de jeux pour enfants est notable avec un choix de matériels qui — fait rarissime — ne cède pas à l’esthétique.

Lieu de détente, îlot de fraîcheur, noyau de biodiversité, ce parc est aujourd’hui devenu un haut lieu de l’animation et de la convivialité urbaine, dans un secteur de la ville de Lyon où les grands espaces publics d’envergure sont plutôt rares… Situé entre le parc Blandan et le parc de Gerland, le Clos Layat occupe désormais une place indispensable dans le maillage vert du sud-est lyonnais.

Texte CAUE Rhône Métropole

Le Progrès du 7 et 8 octobre 2014

Programme

Dans le quartier Moulin à vent, en bordure de la Route de Vienne, réaménagement du Clos Layat, espace vert qui jouxte le complexe sportif.

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

3 ha

Coûts

2 360 000 € TTC

Crédit photos

Base et CAUE Rhône Métropole

Liens pages web

Date de mise à jour

14/11/2018