Parc urbain du Près la Rose - Montbéliard

25200 Montbéliard

Contexte
À l’origine, le site est une plaine alluviale entre rivière et canal. En position centrale dans la ville de Montbéliard, il abrite successivement des usines de tréfilerie, des dépositaires de matériaux et un centre de tri de la compagnie Emmaüs pour devenir dans les années 80 une friche industrielle. Au changement de municipalité (1989), l’adjoint à l’environnement, le Docteur Becker, propose la création d’un parc urbain, qui sera une jonction entre la vieille ville et les quartiers urbanisés des années 60 (Petite Hollande).
Projet
Pour mener à bien ce projet, les services techniques de la ville esquissent le futur parc et en assurent la maîtrise d’oeuvre. Une série de travaux se succèdent de 1989 à 1995. Le Parc est avant tout conçu comme un lieu de rencontres, générateur de lien social. Pour cela, une passerelle piétonne relie le quartier de la Petite Hollande au Parc. Il est aussi un espace de détente et de loisirs, offrant à ses visiteurs une surprenante collection d’espèces végétales (cornouillers, peupliers centenaires, hydrangeas, bouleaux), des parterres d’eau en contact direct avec l’Allan, un labyrinthe, un pont « japonais » et de nombreuses sculptures et jeux pour enfants. Le Parc abrite également le pavillon des sciences, centre de culture scientifique, technique et industrielle de Franche-comté. De nombreuses animations et expositions, mises en place par le pavillon, animent régulièrement le Parc, et en font un spectacle permanent.
(Texte : CAUE du Doubs)

Programme

Réhabilitation d’une friche industrielle en parc urbain

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

10 hectares

Coûts

5,03 millions €

Documents

Crédit photos

Denis BRETEY - Ville de Montbéliard

Date de mise à jour

17/05/2011