Pôle éducatif - Aboncourt-Gésincourt

Grande Rue, 70002 Aboncourt-Gésincourt

Le bâtiment de l’école maternelle et du périscolaire qui complète le pôle éducatif est implanté à l’Est des bâtiments existants, sur le terrain en pente vers le Sud. Il vient dans le prolongement du bâtiment de l’école primaire existante, il suit le même alignement, parallèle à la Grande Rue en contrebas.

– Un sas permet de relier l’école primaire du bâtiment projeté.

– La cour de récréation des maternelles et du périscolaire est implantée de la même façon que la cour existante, le long de la Grande Rue. La nouvelle cour et les bâtiments sont au même niveau pour en faciliter les accès. La rue étant en contrebas, pour rattraper les différences de niveaux entre la rue et la cour, un talus planté par une prairie fleurie est aménagé. Un grillage permet de clôturer le site et d’assurer la sécurité des enfants, des haies vives masqueront à terme le grillage.

– Une nouvelle chaufferie à plaquettes, qui permet de chauffer l’ensemble du pôle éducatif, est installée en bordure de la rue pour des raisons de fonctionnement. Elle est reliée au bâtiment de l’école maternelle et du périscolaire par un auvent. A l’extrémité Est du terrain, l’ensemble de l’aménagement en bordure de voirie est revu pour accueillir un quai bus et des places de stationnements.

– L’entrée dans le pôle éducatif se fait par l’Est, en connexion directe avec le quai bus, par un cheminement piéton aménagé le long du terrain de sport. L’entrée est marquée architecturalement par un auvent qui se déploie sur la façade Est et qui permet de relier la chaufferie à l’école maternelle et au périscolaire. Cet auvent fait également office d’abri bus et d’espace d’attente abrité pour les sorties de classe.

– Le auvent se déploie ensuite sur toute la façade Sud, le long de la cour, accompagnant les élèves jusqu’à l’entrée de l’école, ou l’entrée du périscolaire. Le auvent est soutenu par des portiques en béton qui peuvent servir de bancs. Il fait également office de préau en cas de mauvais temps. De plus, il permet d’éviter les surchauffes estivales en brisant les rayons directs du soleil et de protéger les menuiseries et le bardage en bois de la façade des intempéries. En effet, les façades sous le auvent sont vêtues de bois, afin d’offrir un rapport plus doux avec le mur et également dans le but de corriger l’acoustique sous le auvent.

– Ces façades sont surlignées par un bandeau en béton lazuré gris clair, qui unifie visuellement le projet.

– Le bâtiment possède un toit terrasse avec de nombreuses fenêtres de toiture, garantissant un maximum d’apport de lumière à l’intérieur des salles de classe et d’exercices.

– Le nouveau bâtiment est relié à l’existant par un sas, un « édicule » qui forme une sorte de joint creux entre les deux entités et permet ainsi de lier ces deux bâtiments aux architectures différentes. En effet, l’extension possède un langage architectural qui lui est propre mais qui reste en dialogue permanent avec les bâtiments existants. La restructuration du site et le nouveau bâtiment offrent aux enfants des espaces mieux adaptés, confortables et sécurisant. Le bâtiment de l’école maternelle et du périscolaire qui complète le pôle éducatif est implanté à l’Est des bâtiments existants, sur le terrain en pente vers le Sud. Il vient dans le prolongement du bâtiment de l’école primaire existante, il suit le même alignement, parallèle à la Grande Rue en contrebas.

– Un sas permet de relier l’école primaire du bâtiment projeté.

– La cour de récréation des maternelles et du périscolaire est implantée de la même façon que la cour existante, le long de la Grande Rue. La nouvelle cour et les bâtiments sont au même niveau pour en faciliter les accès. La rue étant en contrebas, pour rattraper les différences de niveaux entre la rue et la cour, un talus planté par une prairie fleurie est aménagé. Un grillage permet de clôturer le site et d’assurer la sécurité des enfants, des haies vives masqueront à terme le grillage.

– Une nouvelle chaufferie à plaquettes, qui permet de chauffer l’ensemble du pôle éducatif, est installée en bordure de la rue pour des raisons de fonctionnement. Elle est reliée au bâtiment de l’école maternelle et du périscolaire par un auvent. A l’extrémité Est du terrain, l’ensemble de l’aménagement en bordure de voirie est revu pour accueillir un quai bus et des places de stationnements.

– L’entrée dans le pôle éducatif se fait par l’Est, en connexion directe avec le quai bus, par un cheminement piéton aménagé le long du terrain de sport. L’entrée est marquée architecturalement par un auvent qui se déploie sur la façade Est et qui permet de relier la chaufferie à l’école maternelle et au périscolaire. Cet auvent fait également office d’abri bus et d’espace d’attente abrité pour les sorties de classe.

– Le auvent se déploie ensuite sur toute la façade Sud, le long de la cour, accompagnant les élèves jusqu’à l’entrée de l’école, ou l’entrée du périscolaire. Le auvent est soutenu par des portiques en béton qui peuvent servir de bancs. Il fait également office de préau en cas de mauvais temps. De plus, il permet d’éviter les surchauffes estivales en brisant les rayons directs du soleil et de protéger les menuiseries et le bardage en bois de la façade des intempéries. En effet, les façades sous le auvent sont vêtues de bois, afin d’offrir un rapport plus doux avec le mur et également dans le but de corriger l’acoustique sous le auvent.

– Ces façades sont surlignées par un bandeau en béton lazuré gris clair, qui unifie visuellement le projet.

– Le bâtiment possède un toit terrasse avec de nombreuses fenêtres de toiture, garantissant un maximum d’apport de lumière à l’intérieur des salles de classe et d’exercices.

– Le nouveau bâtiment est relié à l’existant par un sas, un « édicule » qui forme une sorte de joint creux entre les deux entités et permet ainsi de lier ces deux bâtiments aux architectures différentes. En effet, l’extension possède un langage architectural qui lui est propre mais qui reste en dialogue permanent avec les bâtiments existants. La restructuration du site et le nouveau bâtiment offrent aux enfants des espaces mieux adaptés, confortables et sécurisants

Programme

Réhabilitation partielle de l’école élémentaire et extension pour la création de 2 salles de classe maternelles et salle d’activité périscolaire, et aménagement des abords.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1038,90 m2

Coûts

1 236 765 €

Crédit photos

c Thomas Bouquet, Thierry GHEZA architecte

Date de mise à jour

25/01/2017