Pont sur la Loire : Réparation du pont et construction d’une passerelle - La Charité-sur-Loire

RN 151, 58400 La Charité-sur-Loire

Dans ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, où le pont de pierre est dans l’axe du clocher monumental de l’église Notre-Dame, l’opération devait être exemplaire tant du point de vue de la réparation structurelle pour accompagner la longévité du pont qu’en matière d’intégration architecturale de l’ouvrage contemporain d’une passerelle.

La réparation du pont a nécessité le remplacement prioritaire des pierres structurelles et la réfection des joints avant d’effectuer les consolidations par injection de coulis dans les piles et substitution de remblais du tablier. Les charges de la passerelle sont transmises par des micro-pieux dessolidarisés de la structure du pont pour ne pas la surcharger.

L’inconfort des usagers à emprunter les trottoirs étroits du pont a abouti à la programmation d’une passerelle piéton-vélos dont la vocation est d’être démontable à l’échéance de la construction d’une déviation par un nouveau pont.

Une structure de caissons a permis d’obtenir une passerelle très fine dont la ligne suit un cordon de pierre existant sous le parapet. C’est à ce niveau que nous avons choisi de fixer la passerelle au pont. Elle suit ainsi le nivellement en pente de la chaussée. Dans le tablier, une structure de poutres horizontales reprend les efforts des éléments de la passerelle pour les transmettre à des micropieux dessolidarisés des maçonneries anciennes.

Le plan du pont présentant un désaxement en son milieu, un élargissement ponctuel de la passerelle y crée un belvédère sur La Loire et le coteau charitois. Les choix d’un garde-corps à barreaudage et d’un caillebotis de jonction entre sol de la passerelle et parapet du pont permettent aux piétons de rester en contact avec le milieu fluvial.

Pour la réversibilité de la passerelle, les attaches entre structure métallique et poutres béton du tablier devront être démontées, puis les orifices rebouchés par des pierres.

(Atelier Cairn, architectes)

http://ateliercairn.fr/

 

Programme

Réparation structurelle – restauration du pont : remplacement de pierre de taille, en particulier sur l’arc structurel de la voûte 7, injections de maçonneries, substitution de remblais, dessolidarisation de la structure de passerelle de la maçonnerie du pont, réfection complète de la structure de chaussée et de l’étanchéité du tablier, nettoyage des parements, conservation des ragréages sains et harmonisation générale, élargissement de la chaussée, accessibilité des abords.

Construction d’une passerelle métallique de 200 mètres pour modes-doux piétons-vélos, réversible, attenante au pont, éclairée.

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Passerelle 224 ml, 400 m² ; Chaussée 1600 m²

Coûts

4 408 000 € (HT)

Crédit photos

Paul Barnoud ; Isabelle Dumas-Barnoud

Date de mise à jour

03/09/2018