Prolongement de la 3ème ligne de tramway Nord, phase 2. - Orvault - Saint-Herblain

Station Ferrière à station Sillon de Bretagne, 44 Orvault

INSERTION URBAINE DE LA LIGNE PARTI D’AMENAGEMENT Pour répondre aux objectifs de qualification et de respect des quartiers traversés ainsi qu’aux nécessités de transversalité et d’unité, le traitement du prolongement de ligne 3 de tramway s’est inspiré des principes de composition d’un VASTE PARC URBAIN. En effet, cet axe de réflexion a permis d’offrir aux citoyens de l’agglomération des espaces de qualité respectueux et valorisants. Cette volonté, en apportant une réponse spécifique aux différents secteurs traversés, est le fil conducteur de l’homogénéité de la ligne et de sa continuité avec les intentions de la première phase. Ce parti général d’aménagement sous-entend, bien sûr, un végétal très présent mais aussi une approche particulière des espaces minéraux, du traitement des perspectives, des sensations procurées dans un souci permanent de la qualité, de la douceur et du traitement des détails. En ce qui concerne le végétal, il structure fortement les espaces à dominante verte et insuffle une dimension humaine dans les espaces les plus urbanisés. Il accompagne et hiérarchise la distinction des modes de déplacement. Les hautes tiges structurent les longues séquences en mail d’alignement et bordent majoritairement les promenades piétonnes. Les arbres en rideau ponctuent régulièrement l’itinéraire du tramway y compris en station. Les haies taillées intimisent la station par rapport à tout autre type de déplacement. L’engazonnement tapisse l’espace public au-delà même de la plate-forme, sépare les modes de transports « propres » de l’automobile et en atténue son impact. Chacun de ces éléments participe à la mise en place d’une composition « à la française » et permet de construire notre parti d’aménagement qui analyse l’itinéraire comme essentiellement marqué par deux thématiques : – constitution d’avenues urbaines séquencées – création d’un axe vert sur près de la moitié de la ligne Néanmoins, c’est dans la transition de ces espaces que se lit la continuité du tramway et son insertion dans le paysage existant. Ces espaces deviennent de réelles articulations, lieu de repérage et d’identification pour les habitants. Les PLACES RECTANGULAIRES constituent les éléments structurant et fonctionnels de recomposition de l’espace urbain. Elles fixent les extrémités de l’axe vert ou marquent des carrefours particuliers stratégiques le long de la ligne de tramway. Le principe du tracé de la ligne n’est pas modifié par le parti d’aménagement. Les rapports d’emprise des différents modes de transport sur l’espace public sont tout à fait en cohérence avec la volonté de SECURISER les flux et de PARTAGER l’espace. La lumière participe naturellement à la qualité des aménagements. Au-delà de son aspect fonctionnel, l’éclairage doit valoriser le cadre de vie nocturne. Les articulations ont un marquage particulier (adjonction de mâts de balisage spécifique, ponctuations au sol, éclairage coloré pour la trémie rue de l’Angevinière). Les promenades piétonnes sont également accompagnées de mâts de balisage. Afin de dégager l’axe vert, les mâts d’éclairage sont support caténaires tous les 30 mètres et sous la forme de portiques dans l’alignement des troncs d’arbres en rideau. Chaque station est marquée par un portique intégrant les câbles d’alimentation. Les candélabres de la ligne 3 du type Exa-Design sont prolongés jusqu’à la Place rectangulaire Ferrière / Jeunesse. De la même manière, le mobilier des stations est reconduit dans ses formes, dans ses matériaux (verre et métal) et dans ses couleurs (vert nantais et inox). (texte : agence FORMA 6)

http://www.architecture-forma6.fr

Programme

Aménagement des espaces publics de la ligne 3 phase 2 du tramway (de la station Ferrière à la station Sillon de Bretagne)

Année de réalisation

Surface(s)

2,2 km

Coûts

20 000 000 € (HT)

Crédit photos

Forma 6

Date de mise à jour

17/10/2011