Les Quatre Saisons, 62 logements à Romainville - ROMAINVILLE

93230 ROMAINVILLE

Le premier bâtiment donnant sur la Rue Gabriel Husson, composé de 14 logements, est implanté à l’alignement. Celui-ci est pensé comme une restauration du tissu urbain, recomposant notamment la continuité du bâti environnant. Les deux bâtiments présents en cœur d’îlot, composés de 28 logements, viennent naturellement prendre leur place dans l’environnement dégagé. Le dernier bâtiment sur l’Avenue du Docteur Rosenfeld, composé de 20 logements, prend sa place dans l’alignement de l’avenue qui alterne pavillons individuels et immeubles collectifs.
L’ensemble, réalisé en structure béton et enduit blanc, présente un revêtement en parements à double emboîtement façon « pixel » de ton noir en soubassement au RDC sur la rue Gabriel Husson et l’Avenue du Docteur Rosenfeld.
Pour les soubassements RDC en cœur d’îlot, l’enduit est de teinte grise ton pierre, marqué de joints creux horizontaux. Les bandeaux sont quant à eux de couleur blanche. Le projet exprime également une diversité volumétrique qui se traduit par des séquences de façades et des retraits sur la plupart des derniers étages, permettant ainsi la création de grandes terrasses. Les baies, traitées verticalement, présentent des garde-corps aux dessins sobres et soignés en métal thermolaqué noir.
Une réflexion spécifique a été élaborée pour éviter des vis-à-vis directs. Les orientations des baies de chaque séjour sont implantées de façon à éviter les vues immédiates sur les habitations voisines, tout en offrant une luminosité optimale. Dans ce souci de confort et d’harmonie architecturale, les façades sont rythmées par des balcons dont le jeu de persiennes et pergolas en bois permettent de préserver l’intimité de chacun.
Une attention particulière a été recherchée pour le traitement paysager en cœur d’îlot. Dans le cadre d’une démarche environnementale respectueuse de la biodiversité, la végétation est omniprésente, offrant ainsi une sensation de sérénité et de détente.
En terme de végétation et d’espaces verts, le projet propose des jardins privatifs en RDC et une circulation piétonne pavée réalisée en revêtement perméable de pavés de terre cuite posés sur lit de sable. Au sud, un espace plus large permet le développement d’une trame végétale plus généreuse et protégée, composée d’arbres de haute tige et d’essences locales. Les limites des jardins privatifs sont matérialisées par une clôture grillagée doublée d’une haie arbustive qui favorise à nouveau l’intimité des résidents. Enfin, les cœurs de jardins sont aménagés en surfaces engazonnées avec un choix de semis résistant au piétinement
Le projet, certifié NF Habitat, est conçu en RT 2012. Cette performance énergétique est obtenue par plusieurs moyens tels la mise en place d’une ITI (isolation thermique intérieure), d’une chaudière collectif au gaz, d’une ventilation simple à flux hygroréglable avec des ventilateurs basse consommation, d’un l’éclairage des parties communes commandé par des détecteurs de présence ou encore des volets roulants électriques.

« Une conception architecturale doit laisser percevoir une émotion et une sensibilité singulière. Ses lignes doivent épouser l’environnement, sa structure se fondre dans le contexte, sa composition sublimer le paysage et son expression refléter une société, une époque et une culture.
Notre volonté est d’offrir une qualité de vie au quotidien, mêlant bien-être et élégance contemporaine. Loin des grands ensembles, cette architecture à taille humaine est tournée vers la recherche de la lumière et de l’intimité, créant ainsi un lieu unique, témoin de son époque. »

Christian PLATEAU

Programme

Ensemble immobilier de 62 logements en accession & sociaux et commerce
RT 2012 – NF Habitat

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4 087 m² (SDP)

Coûts

5,8 millions d’euros HT

Documents

Crédit photos

Epaillard+Machado

Date de mise à jour

21/05/2019