Reconversion et extension de la gare en pôle de proximité - Bréhal

50290 Bréhal

Il s’agit de la reconversion d’une petite  gare construite au début du 20e siècle  à Bréhal ( Manche) en locaux destinés à la Communauté des Communes Granville Terre et Mer.

Le projet a pris en compte l’identité initiale du bâtiment, l’a préservé et affirmé en utilisant une écriture architecturale respectueuse pour l’existant et minimaliste pour les extensions : 

– Quelques ajouts qui ne tiennent pas de la construction d’origine ont été enlevés. 

– Le pignon (orientation Sud) a été ouvert, retravaillé dans un esprit d’ouvrage métallique début 20ème. 

– Une galerie en verre, sur l’emplacement et faisant écho à l’ancien quai de gare,  complète d’une manière élégante le bâtiment initial sur l’élévation Est  (côté cour)

– En retrait, un volume en extension a été créé  spécifiquement pour accueillir  une salle de réunions / multifonctions 

– Nous avons préservé les ouvertures et les modénatures initiales. La couverture et charpente étant  refaits nous avons reconstitué le débord de toit initial, donc l’image de la gare. 

Le jour, côté rue, à part le pignon largement vitré comme un sourire vers la rue,  le volume n’a quasiment pas changé, le bâtiment demeure sobre, épuré et toujours un peu coincé sur son trottoir  (la ville compte refaire la voirie pour lui permettre de respirer) 

Mais la nuit, côté jardin, habillée de la nouvelle galerie en verre, complétée par l’élévation en extension entièrement vitrée de la salle de réunions et un jardin minimaliste dont le dessin des allées évoque les croisements de rails, sublimée par l’éclairage, l’ancienne gare se révèle très belle  .

A l’intérieur l’ambiance est minimaliste, apaisante, un coté loft du côté de l’escalier de l’accueil et dans la pièce du pignon à l’étage.  

(Texte : Camélia Alex-Letenneur)

Mention spéciale dans la catégorie Service Public/Administratif au Palmarès de la Manche dans le cadre du Prix de l’architecture et de l’aménagement normand 2018

Le jury a aimé :

  • le recyclage d’un bâtiment existant
  • la vie diurne et nocturne de l’aménagement
  • le travail de la lumière
  • une architecture honnête

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

500 m2

Coûts

680 000 €

Crédit photos

Guillaume Jouet

Date de mise à jour

16/11/2018