Réhabilitation de l’église Saint-Germain en espace culturel - Sully-sur-Loire

Place Saint-Germain, 45600 Sully-sur-Loire

Contexte

L’église Saint-Germain de Sully-sur-Loire est mentionnée dans les textes dès 1145, cependant, sa date réelle de construction reste imprécise (XIe siècle ?). Bombardée pendant la seconde guerre mondiale, elle est laissée à l’abandon jusqu’aux années 80, où des travaux de réfection des murs et de couverture sont entrepris afin de la protéger. Fin 1997, la commune fait appel au CAUE pour une mission de conseil dans le cadre d’une réflexion sur la restructuration de l’église en équipement culturel et le réaménagement de la place. Sont envisagées également des actions d’accompagnement pour la rénovation du bâti environnant et la requalification du faubourg Saint-Germain, premier noyau bâti de la ville et site du port.

En 1999, un concours de maîtrise d’oeuvre est organisé par la commune, afin de désigner une équipe de concepteurs en vue de la rénovation de l’église, de son aménagement en centre culturel et du traitement des espaces extérieurs.

Qualité architecturale 

Deux directions principales sont génératrices du projet : – le maintien de l’axe liturgique (est – ouest) en référence à la fonction cultuelle de l’église ; – la création d’un axe scénographique (nord – sud), lié cette fois à la nouvelle fonction culturelle de l’édifice. Cet axe est matérialisé par la succession des nouveaux aménagements : le kiosque, le podium permettant d’apercevoir la Loire dans l’espace d’exposition. Le projet privilégie l’entrée sur le côté afin de préserver l’accès historique principal et son parvis, et permet également de ménager au spectateur, dès son entrée, une vue d’ensemble de la salle, dans les nombreuses configurations dont elle peut se doter. Les gradins et la scène sont facilement escamotables favorisant ainsi la modularité de l’espace. Ce qui permet aussi de libérer le volume intérieur de l’église afin de pouvoir retrouver son état d’origine. Le kiosque extérieur préserve la lisibilité des façades de l’église, et accueille la billetterie et les sanitaires, toujours dans le souci de préserver la volumétrie originelle de l’église. L’extérieur de l’église est restauré strictement en l’état et les volumes intérieurs sont préservés, ainsi que les niveaux de sols et les décors.

Qualité(s) d’usage

Contraintes acoustiques : L’église, située le long d’une départementale, doit permettre d’accueillir des concerts classiques et de jazz. Il faut donc résoudre deux problèmes acoustiques importants : – l’isolation du bruit extérieur – le traitement intérieur pour les concerts Les solutions acoustiques adoptées sont : Le doublage de la couverture par plaques de plâtre et laine minérale, le doublage des vitraux par verre thermoformé, des panneaux bois en lambris de peuplier argenté pour la correction intérieure.

Système(s) constructif(s)

Église : – les vitraux sont l’oeuvre du plasticien B. Calet et du maître verrier H. Dubitus. – les enduits sont refaits en fibres minérales lissées (pour l’acoustique), un matériau choisi pour son aspect proche de celui des enduits traditionnels à la chaux. – Les portes en bois sont refaites à l’identique. Kiosque : – Soubassement en pierre de Souppes – Ossature métallique et bardage verrier à lames verticales – Charpente bois et couverture cuivre – Galerie de liaison en verre collé

Qualité urbaine /d’insertion

L’église garde sa fonction première d’élément symbolique dans la trame de la ville ancienne. L’entrée par le côté permet de préserver intacts l’accès ancien principal et le parvis. La place est aménagée avec une volonté de simplicité dans le choix des matériaux (pierre de taille, pavés, dalles, stabilisé en calcaire), de l’éclairage (candélabres dans les arbres, kiosque translucide diffusant un halo lumineux nocturne), du mobilier urbain (banc, borne fontaine). L’objectif du projet reste de conserver sa qualité urbaine à l’ensemble en affirmant la continuité de l’espace avec la rue du Faubourg Saint-Germain, recalibrée. (Texte : CAUE du Loiret)

Programme

Réhabilitation de l’église désaffectée en salle de spectacle modulable, espace d’exposition, création d’un kiosque d’accueil billetterie, loges pour les artistes. Aménagement des abords.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Eglise : 810 m2 (SHON) ; kiosque : 74 m2 (SHON)

Coûts

1 831 700 euros (HT)

Documents

Crédit photos

CAUE du Loiret

Date de mise à jour

23/01/2019