Réhabilitation « La Rizerie ». - Nantes

44000 Nantes

Projet sélectionné pour le Prix départemental d’architecture et d’aménagement de Loire-Atlantique 2006 du CAUE 44. Projet présenté lors de l’exposition « Dans les 7%, architecture et maisons en Loire-Atlantique » (CAUE 44, 2007). Au fond d’une impasse du quartier des Olivettes, dans le secteur Madeleine Champ de Mars, sommeillaient les locaux désaffectés des anciennes Rizeries indochinoises, où l’on stockait autrefois du riz, du café, des épices. Des architectes se sont associés à d’autres candidats au logement, pour constituer une SCI dite « d’attribution », structure juridique qui va leur permettre d’acheter le site, de restaurer le gros oeuvre et de réaliser les aménagements extérieurs. À charge ensuite pour les acheteurs, devenus propriétaires des lots, de procéder aux aménagements intérieurs des appartements et de l’espace professionnel ainsi créés. Outre l’intérêt économique de la démarche, cette transformation de locaux industriels en logements démontre, s’il en était besoin, à quel point la pratique de la réhabilitation est de nature à créer des logements différents des normes habituelles. Le détournement de locaux permet (ou oblige à) la définition d’espaces autres, de volumes nouveaux, d’éclairements variés, en suscite la remise à jour ou l’utilisation de techniques et de matériaux issus de l’industrie (comme les ossatures de bois ou de métal, les châssis fins en acier pour les baies ou les cloisonnements intérieurs). Cette nécessité de « faire avec » est aussi l’occasion d’aménager des espaces extérieurs réfléchis, comme ici où l’ancienne cour de service s’est muée en un agréable espace de vie planté d’eucalyptus ou de fougères géantes. (texte CAUE de Loire-Atlantique)

Programme

Réhabilitation des anciennes Rizeries Indochinoises en logements, ateliers et aménagements de 5 appartements

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Surfaces utiles : 1030 m2

Coûts

540 000 € (TTC) pour travaux clos-couvert avant aménagement, et 430 000 € (TTC) pour travaux d'aménagement intérieur de 5 appartements.

Crédit photos

Photo 1, 10, 11 : BLR / Autres photos : Stéphane CHALMEAU

Date de mise à jour

25/11/2009