Réhabilitation et résidentialisation du groupe Barbès - Le Havre

76600 Le Havre

Le groupe BARBES est constitué d’un immeuble en modules de béton préfabiqué typique de l’architecture des années 70. Long de 80 mètres et haut de 15 mètres, son aspect architectural est caractérisé par une trame de percement monotone et régulière. La façade Nord, vers le boulevard, est plus fermée que la façade Sud « tramée » par les baies des salons. Des locaux sociaux sont implantés en demi niveau au RDC ce qui génère un volume permettant aux logements du 1er niveau de disposer d’une terrasse extérieure accessible individuelle.

Cette réhabilitation du bâtiment s’accompagne d’une résidentialisation parachevant les ambitions du programme (réorganisation de la parcelle, enrobés, nouvelles limites, parcelle plus grande, végétalisation, jeux pour enfants, organisation de zones pour les ordures ménagères dédiées, clôtures, portails, accès coulissants, contrôle d’accès, zones piétons en béton désactivé… Les éclairages extérieurs ont également été repensés (type « sammode » /polycarbonate rond – néon & inox). Ils désignent chaque hall et ponctuent la trame du bâtiment en façade Sud. En résumé, un vrai « coup de jeune » pour un bâtiment déjà ancien, grâce un matériau, le bois, plutôt utilisé pour les constructions neuves qui permet d’épurer et de dynamiser la volumétrie assez neutre de l’immeuble.

Le programme de travaux (ambitieux par le nombre de points traités…) prévu était constitué d’une série de travaux intérieurs & extérieurs destinés à améliorer le confort des résidents et permettant d’apporter une pérennité supérieure à l’ensemble de l’édifice (mise en place de VMC logement par cage, changement appareils sanitaires, changement des menuiseries extérieures + garde-corps des salons, réfection des étanchéité des terrasses, réfection des sols, mise au normes électriques, travaux dans les parties communes…).

A ces travaux s’ajoutait la mise en place d’une I.T.E. (Isolation thermique par l’extérieur), permettant de rendre le bâtiment moins énergivore. Le parti architectural a été de proposer une « peau » permettant de changer radicalement l’image du bâtiment. Un bardage bois (mélèze de Sibérie) ajouré mis en oeuvre verticalement a été proposé – additionné à des tâches de couleurs exprimées dans les garde-corps neufs mis en place (verre feuilleté coloré en façade SUD sur les portes fenêtres des salons). Les couleurs (4 nuances) sont reprises pour désigner l’intérieur des halls d’entrées de chaque cage. Le bardage bois a également été décliné en garde-corps des logements du niveau 1 disposant de terrasse et en claustra horizontale permettant de séparer les terrasses privatives de chaque logement.

Texte agence MVT

Projet remarqué lors du Grand Prix d’Architecture et d’Urbanisme de Haute-Normandie 2016. C.A.U.E. 76

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4280 m²

Coûts

2 070 000 € HT

Crédit photos

MVT

Date de mise à jour

18/03/2019