Rénovation, extension de maison de ville, Lille (59) - Lille

59000 Lille

De l’insalubre au bâtiment basse consommation

La difficulté de ce chantier était de réaliser l’étanchéité à l’air avec une multiplicité de techniques constructives et de points de liaisons.

objectif de consommation atteint à – de 104 kW/m²/an en partant d’une maison typique ouvrière du quartier de Fives à Lille, déclarée insalubre.

 

efficacité

 La façade nord, côté jardin, a fait l’objet de la pose d’un bardage en liège pour l’isolation, composé de deux couches croisées de 10 centimètres chacun. Façade et isolation ne font qu’un. Le parement intérieur a été réalisé par un enduit terre appliqué directement sur la brique

étanchéité

La façade côté rue, a été isolée par l’intérieur pour respecter les normes urbanistiques en vigueur. Une membrane continue a été étendue entre le toit et le sol, des tests réguliers d’étanchéité à l’air ont été réalisés à chaque phase du chantier.

sensibilisation

De nombreuses visites de ce chantier-laboratoire ont été organisées dans un but de sensibilisation et de duplication

matériaux sains

menuiseries bois, façade en liège, enduits terre, isolation en fibres naturelles (fibre de bois, métisse..)
© Simon Debussche
Projet apparaissant dans le Carnet de la Rénovation

Reemploi

Programme

Maison insalubre avant travaux, Objectif consommation 140KWH/m2 et étanchéité à l’air <0,6m3/h m22

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

rénovation : 90 m2 extension : 15 m2

Crédit photos

DEBUSSCHE Simon

Date de mise à jour

10/11/2016