Rénovation / extension d’une maison de ville, Lille (59) - Lille

59000 Lille

Le bâtiment existant est une maison de rue type1930 comme il en existe beaucoup à Lille et dans la région. Ce type d’habitat est représentatif de l’urbanisme industriel du XIX e siècle. Trop petites, ces maisons ont été la plupart du temps été étendues sur l’arrière par des appentis successifs, bricolés, mal isolés et inesthétiques. De ce fait, le manque de lumière est l’inconvénient majeur de ces bâtiments mitoyens et construits dans la profondeur d ‘une parcelle étroite.
Pourtant, prolongées par leur petit jardin, ces maisons, dont la typologie se décline avec une grande variété, sont bien le cadre de vie (voulu ou non) de bon nombre d’ habitants de la métropole Lilloise.

Description de la philosophie du projet et des travaux entrepris :
L’essentiel du projet porte sur la « rénovation » de la zone arrière de la maison. L’intervention est radicale : démolition complète des appentis et reconstruction complète de la zone arrière de la maison. Bien entendu, la rénovation s’accompagne d’une redistribution des pièces du rez de chaussée en fonction des nouvelles données : pièces de vie en façade pour bénéficier de la lumière retrouvée coté jardin et locaux « techniques » au cœur de la maison (zone plus sombre). Par de grandes ouvertures sur jardin, des jeux de toitures ménageant des ouvertures , des verrières en toiture, la lumière a été amenée jusqu’au cœur de la maison. Une salle de bains a été crée en étage au dessus de la zone reconstruite (la maison est dans ce cas assez large) ce qui permet de ne pas sacrifier une chambre coté jardin. L’étage sous la toiture était mal isolé . Sa transformation en chambre /bureau communiquant par une large porte coulissante en fait un espace traversant, ensoleillé et lumineux. L’isolation des combles a été refaite aux normes actuelles. (épaisseur 30 cm + pare vapeur indépendant)
Votre regard sur ce projet/ votre retour sur expérience : son évolution, ses résultats … ? Avez-vous des remarques spécifiques sur le projet ? Avez-vous rencontré des difficultés de réalisation ?
Les difficultés principales de ce type de projet sont l’accessibilité difficile au chantier, les mitoyennetés à gérer (propriété des murs mitoyens, droit d’accès sur les parcelles voisines), les mauvaises surprises dues à l’ancienneté de la construction originelle, la difficulté de cerner précisément les limites de l’intervention et la quasi impossibilité pour le maître d’ouvrage de vivre dans une maison en chantier pendant quelques longs mois.
Cependant, en fin de compte, le maître d’ouvrage vit aujourd’hui dans une maison très bien isolée (extensions RDC et R+1 en ossature bois ), assainie, très lumineuse, spacieuse, ouverte sur le jardin (quel luxe à lille!) et parfaitement adaptée aux modes de vie actuels.
© Flavie Demagny

APPEL à Candidature pour un recueil d’opérations de rénovations exemplaires dans le cadre des projets TFP et Réemploi

TFPRenouerRenouerReemploiRenouer

Programme

Requalification et réhabilitation d’une maison 1930 : démolition et reconstruction de la zone arrière ,  extension en r+1 avec création d’une salle de bains, transformation et isolation des combles en r+2

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Rénovation :82 m² Extension : 4,5 m² pour un total de 138 m² habitables

Coûts

non communiqué

Crédit photos

DEMAGNY Flavie

Date de mise à jour

14/10/2013