Requalification du centre ancien - Marnay

70150 Marnay

Projet lauréat au palmarès régional de l’architecture et de l’environnement de Franche-Comté de 2014

L’aménagement du centre bourg de Marnay valorise l’identité de chaque voie et de chaque espace dans un ensemble dans un schéma d’ensemble homogène.

1 – Des principes généraux ont été définis :

Matériaux homogènes avec une progression de la périphérie au centre

–       pierre calcaire pour bordure, dallages et éléments structurants

–       Déclinaison d’enrobé calcaire grenaillé du plus brut et rustique matérialisant les anciens fossés que suit la rue Conscience, à un granulat plus fin mais toujours blanc pour les rues centrales

–       Béton désactivé au granulat plus ou moins fin

Traitement des liaisons murs/sols par une des bordures de pierre

Bordurage de pierre soulignant ou prolongeant des éléments particuliers, murs et murets restaurés ou crées pour valoriser le relief

2- Traitement particulier des éléments spécifiques

L’Hôtel de ville : le porche est mis en valeur par un perron plat. Il est dallé de pierre calcaire. Les voûtes à l’angle de la rue de l’Eglise ont été dégagées et les emmarchements retravaillés .

L’effet de seuil existant sur la rue de l’Eglise est renforcé par un dallage de pierre.

L’Eglise : sa position originale est valorisée par un dallage de pierre. Les grilles qui banalisaient l’ensemble ont été retirées ou modifiées suivant le cas pour une meilleure participation du bâtiment à l’espace public. Un espace planté apporte un relais vert dans la rue. La place de l’Eglise reçoit un traitement différencié qui souligne la variété des fonctions. Des dallages en pierre calcaire marquent des usages précis : « un tapis » au pied de l’escalier menant à l’hôtel de ville, un parvis

Pour requalifier la place, restructurer et gérer le stationnement, et améliorer les circulations piétonnes ; l’espace de la place de l’Hôtel de Ville est homogénéisé ; le passage de la voie n’est pas matérialisé par un changement de matériaux, il est suggéré par des éléments ponctuels.

Des marquages transversaux soutiennent ce parti, ils relient entre eux des points importants pour les liaisons piétonnes :

–       Les trajes sont prolongés par des revêtements de sol traversant qui forment les seuils

d’entrée haut et bas sur la place

–       un dallage de pierre en face de l’office du tourisme organise également le stationnement

–       des bancs de pierre allongés et massifs sont disposés le long de ce cheminement et

renforcent le relief

–       des bordures continues transversales renforcent ce parti tout en soulignant la pente par de  légers ressauts

–       une fontaine, situé en partie basse marque, vers le trje Gauthier, l’entrée sur la place. Sa forme souligne le relief

Hormis ces lignes, le revêtement de la place est homogène. Le stationnement est organisé et structuré pour un impact minimal et pour une efficacité maximale. L’espace est dégagé devant les commerces grâce à l’orientation nouvelle du stationnement. Aux emplacement anciens des portes de Gray et de Besançon, un traitement traversant forme un effet de seuil. Rue Gambetta et rue Bizot, la topographie très animée est préservés, les caniveaux latéraux sont réhabilités pour structurer.. Les espaces plantés ont été préservés et renforcés quelquefois crées pour accompagner des éléments remarquables.

Texte Anne-Claude CHOLEY-FELLMAN

 

CAUE de la Haute-Saône

Programme

Aménagement et requalification du centre ancien de Marnay

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

9100 M2

Coûts

1 418 500 € (HT)

Crédit photos

Anne-Claude CHOLeY-FELLMANN

Date de mise à jour

17/05/2018