Résidence de 38 logements locatifs sociaux - EAUBONNE

95601 EAUBONNE

Située à Eaubonne (95), entre un tissu pavillonnaire et un grand ensemble de logements R+6, l’opération de logements sociaux réalisée par les architectes Pierre Lepinay et Bertrand Meurice de l’agence LEM+ pour le bailleur OPIEVOY, s’intègre au paysage de manière harmonieuse en formant une transition d’échelle entre ces deux tissus urbains et en créant un espace urbain unifié.

 

A l’origine, un bâtiment d’accueil d’une maison de retraite formait un écran entre les pavillons à l’ouest et le grand ensemble à l’est, enclavant et isolant le quartier de logements sociaux sur lui-même.

La création de deux bâtiments en R+5 et R+2 permet aujourd’hui d’ouvrir l’espace public en créant une liaison urbaine entre le parc central du grand ensemble et les équipements du tissu pavillonnaire.

 

Le premier bâtiment, en R+5, est adossé à une barre de logements existante et comporte 22 logements. Le second bâtiment, est  disposé en forme d’équerre. Formé de plusieurs blocs composés de simplex en rez-de-chaussée et de duplex à l’étage, celui-ci offre au total 16 logements disposant chacun d’un accès direct et d’une boite aux lettres à proximité immédiate telles des maisons de ville.

 

L’implantation des bâtiments permet aux logements de bénéficier d’orientations favorables et les gabarits de minimiser les gênes pour les logements existants voisins.

Les architectes ont choisi de créer une architecture douce et raisonnée pour respecter les habitants installés sur ce site depuis des décennies. L’architecture contemporaine des logements s’intègre ainsi à l’ensemble avec une certaine simplicité dans les échelles, les formes et les matériaux.?

 

La qualité des vues et des espaces est particulièrement étudiée par les architectes. Ainsi les espaces publics sont traités de manière aérée et végétalisée,?les parties communes des bâtiments sont  vitrées et offrent des vues lointaines sur l’extérieur,?l’ensemble des logements est traversant et offre plusieurs orientations et l’ouverture de nombreuses pièces de vie sur les balcons et terrasses crée des continuités visuelles vers l’extérieur.

Les aspects fonctionnels des appartements sont également étudiés pour satisfaire au mode de vie des habitants. Les cuisines sont spacieuses et peuvent être fermées si besoin. De simples portes le long des façades, entre cuisine et séjour ou chambre et séjour, permettent une évolution du mode de vie et aussi d’augmenter la sensation d’espace des appartements.

Programme

38 logements locatifs sociaux, dont deux accessibles aux personnes à mobilité réduite

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

3595 m2

Coûts

4 758 586€

Crédit photos

Julien LANOO © Thierry HARDOUIN ©

Date de mise à jour

29/09/2014