Restaurant scolaire - Granges-les-Beaumont

26000 Granges-les-Beaumont

Le nouveau restaurant scolaire de Granges-les-Beaumont est implanté dans l’enceinte des écoles maternelle et élémentaire. II se compose de deux volumes : l’un, à l’est, reçoit la salle de restauration et les vestiaires des enfants ; l’autre, à l’ouest, abrite le point de livraison et de stockage des 120 repas et l’office.
L’entrée principale, largement vitrée sur la cour, s’accompagne d’une coursive en mélèze reliant l’équipement au préau de l’école maternelle. Le pied de la façade est végétalisé pour la protéger d’éventuels impacts des jeux d’enfants et participer au confort d’été des espaces intérieurs et extérieurs dans cette cour très minérale. Des brise-soleil viennent doubler le mur-rideau de la salle de restauration. Egalement en mélèze, ils sont montés sur pivots en acier laqué, orientables et automatisés sur sonde d’ensoleillement pour éviter les surchauffes. Le mur-rideau à l’est se compose de vitrages fixes et d’oscillo-battants en panneau plein isolé. Protégés par des grilles anti-effraction, ces derniers sont automatisés sur sonde de température ; ils assurent ainsi une ventilation naturelle nocturne avec le shed ménagé par le décalage des deux volumes de l’équipement et utilisé pour l’apport de lumière naturelle dans la salle principale. Le jour, une ventilation double flux récupère la chaleur pour assurer un confort hygrothermique optimum et un bon renouvellement de l’air.
La structure intérieure est soigneusement dessinée. Des poteaux en bois massif sont fixés au sol par des platines d’assemblage en acier laqué. Ils supportent une belle charpente formée d’arbalétriers apparents en lamellé-collé, avec pannes intermédiaires en bois massif masquées par le faux-plafond acoustique. La charpente repose sur le refend intérieur en béton armé, ce dernier renforçant l’inertie du bâtiment. A l’ouest, le volume des espaces est en parpaings isolés par l’extérieur et enduits. La façade sur rue et la toiture sont libérées de tout ouvrage technique, les équipements (gestion de l’air, déchets) étant intégrés dans le volume bâti et masqués par des claustras en mélèze. La toiture est en bac-acier à joint debout.
L’aménagement est optimisé, sans couloir ni dégagement, et définit clairement les espaces du personnel et des enfants. Le confort acoustique de la salle de restauration est particulièrement réussi grâce au doublage du plafond et de la partie haute des murs, ainsi qu’au superbe parquet massif en frêne posé sur chant.
La maîtrise de l’ensoleillement et la douceur du bois confèrent à l’ensemble une ambiance apaisée propice à la pause méridienne des enfants.

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

209 m2

Coûts

467 602 € HT

Crédit photos

Julien Trapeau

Date de mise à jour

30/01/2019