Restaurant scolaire « Le Grand Chêne » - La Chevrolière

3 rue de la Villegaie, 44118 La Chevrolière

Projet présenté lors de la journée de visite « Equipements publics : Restaurants scolaires » organisée par le CAUE 44 le 25 novembre 2015.

L‘école publique maternelle E. Béranger, l’école publique primaire A. Couprie, et l’école privée Saint-Louis de Montfort sont toutes les trois situées au nord-est de la commune, rue du docteur Grosse, en frange de l’urbanisation, mais toutefois à proximité du centre-bourg. La destruction de hangars agricoles a libéré la parcelle située à l’est en limite des écoles. C’est tout naturellement que l’implantation du restaurant a été choisie sur ce site, d’autant qu’une autre parcelle disponible, à proximité, pourrait accueillir une extension du groupe scolaire public.

La collectivité a de plus renforcé ce quartier dédié aux enfants en réalisant deux nouveaux terrains de sports adaptés et réservés aux enfants des écoles. Les accès piétons sont complètement sécurisés depuis chaque école.

Le restaurant scolaire est implanté le long de la rue de Villegaie, déployant une façade publique avec les accès de service, du personnel, et deux parkings. La façade ouest, elle, est totalement réservée aux enfants avec des espaces de cours et les accès piétons, en mitoyenneté avec la cour des écoles.

Tels les hangars agricoles, deux grands volumes en bois à double pente, formant un léger angle, s’imposent de part et d’autre d’un plus petit volume blanc en béton, qui s’étire d’est en ouest, transperçant ces volumes, en émergeant de part et d’autre, il met en évidence l’entrée des enfants à l’ouest et l’entrée du personnel à l’est.

Un préau ouvert, s’inscrit entre les terrains de sports et le restaurant scolaire, au cœur d’une cour offrant différents usages, potager, jeux, etc.

La lisibilité des volumes et la fluidité des flux extérieurs dédiés facilitent le fonctionnement global de l’équipement. Cette fluidité des flux s’exprime aussi à l’intérieur du bâtiment, avec un accès commun aux enfants des écoles, mais des sorties spécifiques, particulièrement pour les enfants du primaire qui finissent leur pause méridienne dans la cour de récréation.

Les maternelles sont servis à table, et les élémentaires passent au self, avec une rotation, après leur repas ils sortent directement dans la cour dédiée à cet usage.

L’organisation globale du bâtiment est assez claire, mais en utilisant chaque façade pour un public dédié, avec sa propre entrée, la cuisine devient le cœur de l’équipement, rendant compliquées les liaisons entre les différentes fonctions. Cette position centrale et fonctionnelle, pose aussi le problème de l’éclairage naturel, apporté uniquement par le second jour du patio, ce qui accentue, avec les règles de ventilation liées aux cuisines, la sensation de confinement.

Une démarche environnementale globale
La collectivité souhaitait une certification PEQA. Ce schéma montre l’ensemble des points qui ont été traités en vue de l’obtention de ce label. Les brise-soleil, les choix de matériaux, les panneaux solaires sont démonstratifs de cette approche environnementale transversale.

Ce restaurant, au coeur des équipements scolaires, s’inscrit complètement dans une démarche de renouvellement de ce quartier d’équipements publics. (texte : CAUE de Loire-Atlantique)

http://www.archiurbadeco.fr/

Programme

Restaurant scolaire (500 repas/jour extensible à 650 en préparation sur site)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

879,10 m2 (Surface utile) / 985 m2 (SHON)

Coûts

2 216 615 € (HT, bâtiment+abords+VRD+cuisines)

Documents

Crédit photos

© CAUE de Loire-Atlantique

Date de mise à jour

05/07/2016