Restauration écologique d’une friche minière : Le site des Argales - Pecquencourt - Rieulay

59 Pecquencourt

Le terril des Argales, situé dans la vallée de la Scarpe est le plus grand terril du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, avec 140 ha d’emprise au sol. Il représente comme les autres terrils miniers de la région un formidable enjeu de reconquête d’un territoire et est amené à former l’un des noeuds d’un réseau d’infrastructures écologiques qui, reliés entre eux, permettront l’émergence d’une trame verte au sein de l’ancien bassin minier. Les abords de l’étang des Argales à Rieulay et Pecquencourt présentaient des forts potentiels écologiques qui ont été mis à profit dans le cadre de l’opération de requalification réalisées par l’Etablissement Public Foncier (EPF) à la demande du Département du Nord. Il s’agissait ici de créer ex nihilo un habitat stratégique pour la conservation des oiseaux des zones humides en favorisant les stationnements migratoires, la reproduction et l’hivernage des diverses communautés d’oiseaux. L’ouverture au public du site des Argales a également consisté en la création de 7 kilomètres de cheminement, la création de belvédères et points de vue. Différents panneaux d’interprétation installés sur la partie classée en Espace naturel sensible racontent l’histoire et la géologie du lieu et présentent les richesses naturelles créées. Le site est relié par des chemins de randonnée à la roselière des Fiantons (prairie humide et phragmitaie dense) et aux espaces communaux aménagés pour les loisirs. Pelouses sèches, falaises à hirondelles des rivages et dépressions humides à Crapauds calamites complètent les milieux protégés. © Guillaume Lemoine- Département du Nord

Programme

Requalification de friches industrielles

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

80 hectares

Crédit photos

Guillaume Lemoine

Date de mise à jour

07/01/2011