Le programme est celui d’une maison de ville de quatre niveaux, élevée entre deux immeubles existants à l’emplacement d’un ancien garage. Le projet, constitué d’une succession de plateaux, s’organise le long d’une colonne verticale de circulation. La distribution des espaces est étudiée afin d’exploiter au maximum les différents niveaux. Chaque espace, délimité par des parois coulissantes, varie au gré des utilisations et des moments de la journée. Le rez-de-chaussée abrite l’entrée ainsi qu’un garage, les niveaux supérieurs sont occupés chacun par une entité de vie particulière : l’espace des enfants au premier, le coin repas et la cuisine, le salon, le bureau et la chambre d’amis au niveau deux et la suite parentale en mezzanine de cet espace. Inscrit entre deux immeubles, dont il reprend les proportions verticales, le projet relève avant tout d’un dessin de façade dont la composition s’appuie sur l’expression d’une verticalité qui dialogue avec l’environnement en proposant une expression architecturale et des matériaux en harmonie avec l’architecture simple et dépouillée des immeubles mitoyens. En façade, une fenêtre urbaine de très grande dimension s’ouvre sur un paysage exceptionnel ; elle est subdivisée en trois plaques de verre qui servent de garde-corps et qui masquent le mécanisme des jalousies motorisées. En partie basse, la porte d’entrée se développe sur deux niveaux afin de correspondre aux portes des immeubles voisins. Habillée du même matériau et affleurante à la façade, la porte de garage disparait visuellement. Les contraintes du site ont amené à utiliser un procédé de construction de type filière sèche (charpente métallique pour l’ossature et les planchers, panneaux bois isolés pour le manteau extérieur, vêture zinc Pigmento pour les façades, menuiserie aluminium et brise soleil orientables). Les performances énergétiques sont du niveau d’une maison passive grâce à son isolation, l’utilisation d’une pompe à chaleur air-eau et l’installation d’une ventilation double flux avec récupération de chaleur.

Le Progrès du 2 novembre 2013

Programme

Construction d’une maison de ville de quatre niveaux, élevée entre deux immeubles existants à l’emplacement d’un ancien garage. Le projet, constitué d’une succession de plateaux, s’organise le long d’une colonne verticale de circulation. Chaque étage est dévolu à une entité de vie particulière. L’ensemble, surplombé par une terrasse panoramique est desservi par un escalier et un ascenceur.

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

212 m2 (SHON)

Crédit photos

Didier Boy de la Tour

Liens pages web

Date de mise à jour

24/01/2014