Verger communal conservatoire et pédagogique - Corbeilles-en-Gâtinais

45490 Corbeilles-en-Gâtinais

Qualité urbaine /d’insertion
La commune souhaitait créer un verger conservatoire sur une parcelle plantée de jeunes pommiers, en facilitant son accessibilité à tous les publics, sans dénaturer un site écologiquement riche (bords du Maurepas, haies naturelles…).

Qualité architecturale du local
La parcelle accueille une structure légère entièrement réalisée en bois et adossée à des murs de gabions d’une surface de 20m2, permettant l’accueil du public et de manifestations. Grâce à ses nombreuses ouvertures sud et ouest, cet « abri de jardin » amélioré est modulable et ouvert sur le verger. Un débord de toit permet entre autre l’aménagement d’un espace à vivre, abrité, complémentaire.

Système(s) constructif(s)
Structure en bois, complétée à l’intérieur de panneaux de type OSB et à l’extérieur par un bardage de bois de mélèze. La toiture associée à un système d’étanchéité et de drainage est végétalisée.

Qualité(s) d’usage
Le bâtiment d’accueil intègre un espace de stockage, un local technique et des toilettes sèches.

Dimension environnementale
Toilettes sèches / Toiture végétalisée (graminées et plantes de type succulentes, adaptées aux contraintes climatiques extrêmes et ne demandant pas d’entretien) /
Gestion différenciée (tonte, fauche) pour les espaces enherbés du verger / Prairies fleuries mellifères pour la pollinisation des arbres fruitiers.

Rôle du CAUE (démarche)
Ces aménagements ont été réalisés dans le cadre d’un financement 1% Paysage et Développement lié à la construction de l’autoroute A19. Dans le cadre d’une convention État – Arcour (concessionnaire) – CAUE, l’une des missions principales du CAUE a été de favoriser l’émergence de projets de qualité promouvant les valeurs paysagères des territoires traversés par l’autoroute, en lien avec la charte d’itinéraire de 2007, et de veiller à la cohérence des projets présentés aux demandes de financement. En concertation avec la commune (maître d’ouvrage), le CAUE a aidé à l’élaboration du dossier de candidature pour l’obtention d’un financement d’études globales.

Programme

Création d’un verger conservatoire de pommiers, géré par l’association « Les Croqueurs de Pommes »

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

5500 m2

Coûts

77 000.00 euros (HT)

Crédit photos

PH CAUE du Loiret / Vivien Millet

Date de mise à jour

20/12/2016