14 logements sociaux - VILLEFRANCHE-SUR-SAONE

69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAONE

Le terrain de l’opération est situé au sud-est de Villefranche-sur-Saône. Ancienne zone maraîchère, le site est le fruit d’une urbanisation récente, « ouverte » et hétérogène : un habitat ancien, perpendiculaire à la rue, et entouré de murs (route de Riottiers principalement, au nord du site) côtoie un habitat pavillonnaire isolé, des opérations d’habitat collectif des vingt dernières années (jusqu’à R+5), des équipements publics (école Albert Camus, en mitoyenneté à l’ouest du terrain) ainsi que des équipements commerciaux périurbains. Le terrain est situé à un mètre au-dessus du niveau de la rue, séparé de celle-ci par un mur en éléments de béton préfabriqués (limite est). Aucun accès n’existait depuis la rue Léonard Cimetière. Le terrain est clôturé par un grillage sur ses limites nord et ouest, et partiellement par un mur en pierres sur sa limite sud. Il ne comportait aucune plantation existante. Les deux bâtiments sont implantés dans la même géométrie que la rue et sont « calés » sur les limites sud et ouest du terrain, respectivement perpendiculairement et parallèlement à celles-ci. Cette implantation présente l’avantage de libérer, à l’angle nord-est, un espace pour le stationnement et d’orienter les logements au sud et à l’ouest, c’est-à-dire exposés à l’ensoleillement face aux grands jardins mitoyens. Au regard des constructions avoisinantes, le choix a été fait de répartir les logements dans deux bâtiments de taille modeste, affichant ainsi leur caractère d’habitat collectif par un volume simple et unitaire et par un traitement soigné des balcons : ceux-ci, de dimension généreuse, constituent une appréciable prolongation extérieure de l’espace de vie. Le traitement des percements est soigné à travers un jeu sur le carré et des décalages, visant à briser la verticalité des façades. Pour répondre aux récentes exigences thermiques des constructions nouvelles et se conformer aux objectifs économiques fixés pour cette opération, les bâtiments sont construits en bloc de maçonnerie, avec isolation par l’extérieur et enduit acrylique teinté dans la masse. L’unité du programme est traduite par une couleur identique pour les deux bâtiments, un gris moyen bleuté, apportant une note calme dans l’environnement coloré hétérogène du quartier. Les menuiseries métalliques (aluminium) et les balcons sont traités, dans un contraste doux, en brun désaturé. La position du terrain ainsi que l’implantation des bâtiments ont induit les choix d’aménagement extérieur. Un accès depuis la rue a été créé dans l’angle nord-est par démontage partiel du mur de clôture. Une rampe rejoint la zone de stationnement, qui, pour des raisons d’accessibilité, est située 50 cm au-dessus du niveau de la rue, soit en décaissé de 50 cm par rapport au terrain naturel. Une rampe et des emmarchements permettent de rejoindre les accès aux bâtiments depuis cette zone. Les bâtiments sont posés de plain-pied sur le terrain naturel. 15 places de stationnements ont été aménagées, dont une réservée PMR. Le reste du terrain est traité en engazonnement avec des bosquets d’arbres répartis afin de créer des filtres vers les parcelles mitoyennes abritant des logements (au nord et au sud), de marquer l’entrée du site (angle nord-est), et de préserver l’intimité des logements face à la rue (angle sud-est). Le projet répond à la norme en vigueur concernant l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite ; les logements des rez-de-chaussée (4 logements sur 14) sont adaptés, y compris au niveau de l’accès aux terrasses privatives.

Programme

Construction de 14 logements sociaux avec stationnements

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

1 412 m2 (SHON)

Coûts

1 326 154 € TTC

Documents

Crédit photos

Atelier d'architecture Philippe Challes

Date de mise à jour

23/07/2012