Au sein d’un tissu pavillonnaire, 14 maisons en accession sociale ont été réalisées sur la commune de Montigny-les-Cormeilles.

Le projet est fortement contraint par la proximité d’une ligne de chemin de fer à fort trafic et la présence d’un contexte règlementaire rigide (alignement, pente du toit, recul) qui limite fortement l’implantation des bâtiments sur le site. 

Les maisons réalisées sont certifiées Qualitel  + « H&E », profil A, option THPE EnR 2005,  en ossature préfabriquée bois et répondent à l’objectif de conception de logements à basse consommation énergétique et à moindre coût permettant l’accession à la propriété pour des habitants dotés de faibles revenus. 

Le système constructif, constitué d’éléments entièrement préfabriqués en usine, permet de s’affranchir des contraintes d’un chantier en site enclavé, de réduire les temps de construction, de maitriser la qualité de l’enveloppe en minimisant les pertes énergétiques et les ponts thermiques.

La fragmentation du front bâti sur rue minimise l’impact des nouvelles constructions tout en réduisant leur échelle.

Le projet vise à offrir le meilleur rendement prix/m² et le maximum de flexibilité/évolutivité intérieure dans le temps.

Chaque maison est équipée de 10m² panneaux photovoltaïques et d’un système de ventilation double-flux avec récupération d’énergie

Programme

14 maisons individuelles groupées

Concepteur(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2013
Surface(s)
7 400 m²
Coûts
1 665 000 €HT communiqué par le maître d'oeuvre
Crédit photos
B+C architectes
Réalisation mise à jour
septembre 2022