21 logements sociaux collectifs à très haute performance énergétique - Montbéliard

5-6-7-8-9 rue du parc, 25200 Montbéliard

Le long d’un site boisé, ce parallélépipède rectangle bien orienté abrite les 21 logements sociaux.

Le terrain de l’opération est constitué par une terrasse horizontale déblayée dans la pente du terrain naturel. Un mur de soutènement en pierres forme adossement sur toute sa limite nord. Ces aménagements et la végétation (arbres de haute tige) façonnent un cadre de qualité que la démarche architecturale a préservé au bénéfice de l’opération et de ses résidents.

Rigueur constructive : système structurel tramé, forme compacte, bâti unitaire.

Le bâtiment se caractérise par la rigueur du système constructif et de son enveloppe formelle (bâtiment unitaire, ratio de forme compact, système structurel tramé) et par une forte individualisation des logements (soit deux logements par palier).

Double orientation et transparence prolongent les perspectives intérieures.

Ces principes permettent des logements traversant et/ou à double orientation pour les T2 (ventilation naturelle et éclairage naturel homogène) qui se prolongent sur l’extérieur par des balcons d’environ 12 m². La localisation du stationnement en rez-de-chaussée, sous l’emprise du bâtiment, libère le terrain tout en offrant une proximité immédiate avec un cheminement à couvert depuis le véhicule.

Gestion des vues et orientations : jeu de décalé, alterné pour orienter les vues, protéger les regards et fermer la façade nord (aucune ouverture au nord).

La compacité constructive, le stationnement sous la construction,  l’implantation décalée est et nord dans le terrain libèrent l’espace paysagé attenant, majorent et identifient les zones piétonnes. Ainsi, le projet architectural qualifie les ambiances et donne la pleine jouissance de ce cadre :

– Orientation des vues principales (séjours & cuisines) au sud ;

– Gestion des vis-à-vis extérieurs par des pares-vues décalés et alternés, et des trémies qui isolent les terrasses les unes des autres ;

– Gestions circonstanciées des vues. Ouverture sur le panoramique de la ville au sud Fermeture thermique au nord (façade aveugle). Redents orientés est sur les chambres afin de les préserver des vues plongeantes depuis le haut du terrain ;

– Masque de toute vue directe sur les véhicules en stationnement depuis les logements et les terrasses.

Cette architecture est un dispositif d’accompagnement qui vise à créer une tension avec le lieu pré-existant et à former avec lui un nouveau cadre de vie.

Matériaux : structure béton, parement en ossature bois avec isolation ouate de cellulose et fibre de bois (extérieure 245 mm), menuiseries extérieures bois certifié, étanchéité PVC recyclable, produits second œuvre (peintures & sols) certifiés

Equipements : chauffage collectif gaz haut rendement, isolation intégrée (traitement tous ponts thermiques) et étanchéité à l’air renforcée, occultations extérieures, isolation acoustique renforcée (39 dB), ratio V/S éclairage naturel élevé, VMC hygro B, panneaux solaires (40 % des besoins d’eau chaude), stockage et temporisation des eaux pluviales, voirie perméable en gazon renforcé

Performances : certifications THPE (RT 2000 -20%), Qualitel & Habitat Environnement, 89 kwh/m2/an (réf. 166 au 13/08/2007, gain de 46,2%)

(Texte : Molnar & Piccinato, agence d’architecture)

 

Prix :
Palmarès de l’architecture et de l’aménagement Doubs 2011 : Lauréat catégorie Habitat – Habitat groupé ou collectif

 

Programme

21 logements sociaux collectifs à très haute performance énergétique (THPE) dont 8 aménagés pour les personnes à mobilité réduite

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

1803 m2 (SHON) - 1420 m2 (Surface habitable)

Coûts

2 530 000 € (HT) - 1 782 € (HT/m2)

Crédit photos

Molnar & Piccinato, agence d'architecture

Date de mise à jour

10/04/2014