27 logements intermédiaires à ossature bois - Auxon-Dessous

25870 Auxon-Dessous

Formes urbaines variées : habitat collectif, intermédiaire et individuel.

La densité de l’habitat est devenue une préoccupation forte face à l’étalement urbain consommateur d’espace et d’énergie. Ce projet s’inscrit dans une démarche d’extension urbaine maîtrisée avec une perception positive de la densité résidentielle. Il démontre qu’une densité de 40 logements/ha n’est pas forcément synonyme d’uniformité et de promiscuité. Les formes urbaines retenues sont à l’échelle de cette commune périurbaine de Besançon.

Implantation selon les courbes de niveau du terrain et l’orientation.

Le plan-masse sur les 8 ares de terrain organise logements collectifs, intermédiaires et individuels de chaque côté de la nouvelle voirie créée pour desservir l’ensemble du programme mais également 40 logements diffus à l’extrémité ouest de la parcelle. L’articulation a été dictée par la création de cette voie et la configuration du terrain. La délimitation des espaces urbanisés et leur implantation s’appuient sur les courbes de niveaux du terrain pour respecter les caractéristiques naturelles du site, mais aussi pour permettre de libérer un maximum d’espace extérieur végétalisé et sans voiture. Le collectif, pour rester à l’échelle des constructions avoisinantes, est implanté au point bas du terrain. L’ensemble du programme s’inscrit ainsi parfaitement dans le paysage.

Rigueur des trames constructives pour rationnaliser le coût de la construction et performance des parements pour un confort été/hiver : sur-isolation, couleur claire de la couverture, brise-soleil.

La qualité environnementale a été déclinée jusqu’au choix des matériaux, couleurs, traitements des pieds de façades et une végétalisation très présente. L’orientation retenue pour les bâtiments et la performance de l’enveloppe contribuent au confort thermique d’hiver comme d’été de chaque logement. La rationalisation économique et constructive découle du respect rigoureux de la trame en plan comme en façade limitant ainsi les déchets. Les typologies de logements sont variées et élaborées sur la même rigueur constructive. Le confort sous toutes ses formes a été recherché dans cette opération qui offre à chaque logement un prolongement extérieur : jardin privatif, terrasse ou balcon. Les coursives desservant les logements à l’étage dans l’ensemble 2 ont même été privatisées offrant ainsi aux locataires une pièce supplémentaire à l’extérieur qu’ils se sont appropriée. Les performances techniques et architecturales, le bilan carbone de cette opération permettent de démontrer que le bois est un matériau contemporain en phase avec le développement durable.

Matériaux : structure bois, parement bois & bois composite, couverture acier zingué, choix de matériaux sains pour la santé (fibre de bois, cellulose).

Equipements : sur-isolation pour l’ensemble des murs, sol et toiture, fondations spéciales (colonnes ballastées), étanchéité à l’air optimale, plancher bois acoustique, chaudière individuelle à condensation gaz, récupération des eaux pluviales, bassin d’orages.

Particularités : certifications THPE (RT 2000, – 48% par rapport à la référence), Qualitel & Habitat environnement, livraison des logements en 13 mois, formation de l’entreprise en phase préparation du chantier pour l’utilisation du bois dans la construction et l’étanchéité à l’air.

(Texte : BOURGEOIS Michèle, architecte)

Prix :
Palmarès de l’architecture et de l’aménagement de Franche-Comté 2012 : Lauréat catégorie Habitat groupé et collectif
Palmarès de l’architecture et de l’aménagement Doubs 2011 : Lauréat catégorie Habitat – Habitat groupé ou collectif
Palmarès régional de la construction Bois ADIB Franche-Comté 2013 : Lauréat catégorie Logement collectif ou groupé

RESSOURCES
♦ Notice dans la publication de l’ADIB Franche-Comté 2013, p. 62 :
Palmarès régional de la construction Bois. Franche-Comté 2013

Programme

Création d’un quartier d’habitation à très haute performance énergétique (THPE) comprenant 27 logements sociaux mixtant collectif et individuel, des espaces verts publics et un commerce sur 8 ares de terrain

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

2 324 m2 (SHON)

Coûts

4 386 680 € (TTC) soit 39 889 € par logement

Documents

Crédit photos

BOURGEOIS Michèle, architecte

Date de mise à jour

30/01/2017