36 logements sociaux à Montreuil-sous-Bois - MONTREUIL-SOUS-BOIS

93100 MONTREUIL-SOUS-BOIS

Ces 36 logements sociaux se situent dans le quartier du Bel Air à Montreuil sur un terrain bordé par des formes urbaines très différentes. Au Nord une barre à R+4 à l’architecture pauvre et récemment réhabilitée, au Sud un habitat individuel de faible hauteur et assez décousu.
Le site bénéficie cependant d’une vue directe sur le parc verdoyant des Beaumonts à l’ouest et s’ouvre au quartier grâce à la création d’une voie nouvelle qui le borde.
C’est de ce peu de cohérence et de ces quelques atouts dont il a fallu tirer parti pour générer une nouvelle forme urbaine dans ce paysage de banlieue qui subit encore un certain enclavement mais ne demande qu’à sortir de sa coquille.
Le principe d’implantation des volumes du projet favorise l’orientation Sud, rompt avec l’image dévalorisante et monotone des barres alentours et évite toute frontalité avec l’existant.
Bien que tenant un alignement sur les rues, la morphologie fragmentée du bâtiment vient contrebalancer cette rigidité formelle, affirmant pour le quartier un nouveau mode d’habiter. Elle prolonge le paysage vernaculaire des maisons voisines en imbriquant espaces bâtis et espaces plantés et favorise les traversées piétonnes à travers l’îlot.
Le projet est constitué de trois constructions reliées entre elles par des passerelles-coursives formant un seul et même bâtiment. La construction centrale accueille le hall et les circulations verticales puis distribue horizontalement les deux constructions latérales.
On rentre chez soi autrement : en cheminant d’intérieur en extérieur, de coursive en patio. Au 3ème étage, les logements en duplex des bâtiments sur rue sont conçus comme des maisons auxquelles on accède par un patio extérieur.
Soumis à rude épreuve d’un tissu existant qui en impose, ce petit collectif tient tête et s’insère tout en douceur en pensant les parties privatives et usages avec activisme. Les accès aux logements se font par petits groupes de 3 à 4 permettant de créer des liens de proximité entre les voisins et une appropriation plus personnelle.
Les terrasses privatives s’intègrent dans les biais des volumes du bâtiment permettant une certaine intimité, évitant de faire de l’ombre aux étages inférieurs, ouvrant les vues tantôt sur la ville tantôt sur le parc.

Programme

36 logements sociaux
BBC Effinergie / H&E profil A

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

3 017 m² (SHON)

Coûts

5,8 millions d'euros HT

Documents

Crédit photos

Frédéric Delangle

Date de mise à jour

14/05/2019