Le Verger

44470 Mauves-sur-Loire
6

Présentation

Prix du CAUE de Loire-Atlantique dans le cadre de APERÇUS 2017 – Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique.

Le bourg de Mauves réunit des maisons en alignement, certaines pluriséculaires, et des villégiatures du XIXe siècle aux parcs arborés. C’est sur le terrain de l’une d’elles, devenue maison médicale, que fut implantée l’actuelle EHPAD, dont ces 6 nouveaux logements constituent une extension indépendante. L’opération se greffe à un îlot urbain ancien, dont elle réhabilite et surélève partiellement une maison de bourg alignée sur la rue. Les nouvelles constructions s’insèrent à l’arrière, et poursuivent les volumétries imbriquées du bourg ancien : volumes détachés aux toitures à deux pentes, pignons percés de baies en hauteur, petits bâtiments annexes irrégulièrement implantés. Des clôtures hautes achèvent de donner le sentiment d’un espace urbain dense, dont on aurait réhabilité toutes les constructions existantes pour en conserver la variété des points de vue, des espaces extérieurs, des parcours, des proximités et des intimités. C’est donc par l’écriture architecturale que l’opération se distingue de l’existant, dont elle constitue un lumineux contrepoint. Les façades de la maison ancienne sont recouvertes d’un enduit clair à la chaux, mais toutes les élévations neuves sont revêtues de brique claire. La toiture ancienne est d’ardoise, et les neuves sont de zinc nervuré. Les menuiseries à grands verres sont en bois, et les garde-corps transparents. Les clôtures en brique, majoritairement appareillées en claustras, poursuivent les façades. Les espaces extérieurs sont traités en venelles minérales ou en terrasses et cours plantées avec soin. L’ampleur modeste de l’opération participe à la qualité de cette greffe urbaine réussie. Mais c’est surtout l’attention portée à l’existant, et donc le travail sur le prolongement des formes urbaines anciennes, alliés à la qualité et la variété des espaces créés, des matériaux et du végétal choisis, qui permettent une insertion réciproquement valorisante de l’architecture contemporaine dans un centre-bourg ancien. (Texte : Christophe-Elise BOUCHER, CAUE de Loire-Atlantique)

Programme

Réhabilitation et extension d’un ensemble de 6 logements locatifs : 3 logements individuels et 3 logements collectifs

Détails

Concepteur(s) : TACT ARCHITECTES - architectes
Maître(s) d'ouvrage(s) : Association Résidence Le Verger
Année de réalisation : 2016
Types de réalisation : Habitat collectif Habitat individuel
Surface(s)
420 m² SHAB
Coûts
708 000 € HT
Distinctions / label
Lauréat du prix CAUE à Aperçus 2017, Prix départemental, d'urbanisme et d'aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Crédit photos : Stéphane CHALMEAU

Référencement

Mot(s)-clé(s) : Ardoise, Batiment d'habitation collectif, Brique, Extension de batiment, Habitat collectif, Habitat individuel groupe, Ilot, Rehabilitation, Renouvellement urbain, Zinc

Date de mise à jour : 14 septembre 2022
L'Observatoire CAUE
02/12/2022
23:55