Abri des jardins en paille - Bourg-en-Bresse

Chemin de la Providence, 01000 Bourg-en-Bresse

De la paille dans les jardins collectifs de la Providence

S’il est un lieu incontournable pour assurer la visibilité et la pérennité de jardins collectifs, c’est bien l’abri. Et quand les jardins sont importants (environ 10 500 m2) et inscrits dans une démarche liée au développement durable, l’abri doit refléter cette originalité et cette qualité. La paille a donc été choisie comme matériau constructif adéquat.

De fait, la ville de Bourg-en-Bresse a suscité la création de ce jardin « nouvelle génération » dans l’objectif de privilégier les pratiques liées au développement durable à différentes échelles. A l’échelle individuelle, puisqu’il s’agit de jardins familiaux, une soixantaine d’adhérents cultivent leurs parcelles en respectant une charte écologique (récupération des eaux pluviales, culture biologique). A l’échelle collective, plusieurs modules sont destinés à des chantiers pédagogiques ou d’insertion (hôtels à insectes, accessibilité).

Pour représenter cette double action individuelle et collective, la ville a porté un projet d’abri prolongeant la logique environnementale de la pratique des adhérents. Outre des aspects pratiques de rangement d’outils, l’abri permet aux jardiniers de disposer d’un espace de convivialité.

Un abri ossature bois et paille

Les matériaux utilisés sont sains, performants, respectueux de l’environnement et font appel à des filières courtes : 130 bottes de paille fournies par un exploitant agricole local, terre et chaux de Bresse. Comme la construction est peu coûteuse en matériaux, les fonds dégagés ont permis de payer une main d’oeuvre qualifiée et valoriser les métiers et savoir-faire.

Le plan bâti est en forme de « L ». L’espace détente, isolé par des bottes de paille auto-stables, est chauffé par un poêle. Ce volume, fermé au nord, s’ouvre sur les jardins au sud par une baie vitrée en accordéon. Le bardage bois du stockage est ajouré pour permettre un éclairage naturel et assurer une bonne aération. La toiture, inversée en bac métallique, rappelle les cabanons individuels déjà présents sur le site. L’eau de pluie est récupérée par le caniveau central et une pompe manuelle sert aux jardiniers pour l’arrosage. Les enduits sont réalisés en chaux et en terre.

Ce bâtiment montre que « construire avec la paille » peut entrer dans les conditions usuelles de la commande publique. Il est l’un des premiers équipements publics réalisé en structure paille auto-stable sans montant bois intermédiaire.

Il s’agit d’un projet innovant et à haute performance énergétique (voir le dossier de presse).

Programme

Destiné aux jardiniers, cet abri collectif comprend trois espaces de plain-pied : un espace détente, un stockage pour le matériel commun et un auvent.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

28 m2 (SHON ) - 45 M2 (SHOB)

Coûts

Coût total : 97 400 €

Crédit photos

Rigassi Architecte ; Philippe Hervouet ; Claude Van Ryssel pour le Photo Club Bressan

Date de mise à jour

19/12/2017