Aménagement centre ancien de Bondoufle - Bondoufle

Place de l'église, 91070 Bondoufle

La place de l’église, face à la mairie de Bondoufle a fait l’objet d’un réaménagement conséquent en 2004.

Synthèse d’une question fréquente concernant les centre-bourgs Essonniens, sa conception, avec plus de 10 ans de recul, est exemplaire en de nombreux points.

Le centre bourg d’un village devenu ville en 10 ans.

La pertinence de la réponse apportée par les paysagistes mandataires doit probablement à l’engagement de la commune maître d’ouvrage. Une telle commande raconte la nécessité d’un geste urbain fort pour sauver et actualiser son micro-centre patrimonial d’un urbanisme alentour émaillé de pavillons à perte de vue d’un côté et d’expansions en Zac de l’autre.

Le centre-ville historique de la ville de Bondoufle est un joli quartier de bâtisses et fermes en pierre, dont la rupture franche entre ces anciennes constructions et les quartiers alentours témoignent d’une croissance rapide. D’un village de 300 habitants, il est devenu ville à partir des années 60, en intégrant le projet « d’ Evry Ville Nouvelle », essentiellement occupée par des résidences pavillonnaires. Les quelques rues historiques dans laquelle sont implantées la mairie et l’église font figures de centralité symbolique, mais ô combien dérisoire par rapport à une ville qui compte en 2016 environ 9300 habitants. (Amenée ces prochaines année à atteindre 10700 par la construction de la ZAC du Grand Parc (Portes de L’Essonne) avec 1500 logements sur 48 hectares. Dérisoire mais certainement pas vaine ou inutile, l’affirmation de ce morceau historique et sa réadaptation avec les usages contemporains en font aujourd’hui un repère touristique et citadin efficace, remarqué et charmant. Elle consolide d’avantage le respect de l’ancien et trouve sa place simplement dans la ville d’aujourd’hui.

La relation piétons, véhicules, stationnement est maitrisée par des détails discrets.

Les travaux imaginés par l’agence de Paysagistes Paule Green se composent d’une succession de traitements de sol liaisonnant ou séparant les espaces sans jamais avoir recours à des barrières ou des éléments de signalétique.

La subtilité de changement de trame entre la voirie et les places de stationnement suffisent à l’ordre, et reposent le regard des habituelles marques en tous sens.

L’étendue du traitement de la place jusqu’aux trottoirs opposés agrandissent l’espace, et invitent le piéton à en faire usage sereinement. (et donc les voitures à rouler au pas). Nul besoin de protection entre les piétons et véhicules. Un terrassement horizontal depuis le niveau de l’église permet de surélever légèrement l’espace piéton.

La conservation de 2 vieux platanes produit de l’ombre, de la fraîcheur et participe largement au symbole patrimonial de la place. Ce jeu ajusté entre composition classique et contemporaine participe de la volonté d’associer le passé de Bondoufle à l’histoire qui s’écrit désormais.

 

L’ambiance de la place est résolument hors du temps, elle semble appréciée des cyclistes qui viennent y faire une pause.

Enfin, plus de 10 ans après la livraison des travaux, l’état des lieux, sa fréquentation et son entretien témoignent d’une conception responsable et durable, critère essentiel de nos jours.

 

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

3500 m2

Coûts

800 000 e

Crédit photos

CAUE 91

Date de mise à jour

28/04/2017