En 2002, la petite commune d’Echevannes (72 habitants) contacte le CAUE pour l’aider à requalifier ses espaces publics. Peu qualitatifs, ils souffrent d’une surabondance minérale, héritage fréquent d’un entretien trop routier des traversées de centres bourgs. Le projet, simple mais convaincant, a été de réduire ces emprises bitumées, au profit d’une présence végétale plus forte des abords. Il s’est construit autour de quelques aménagements très sobres : – réduire les emprises de chaussée à 5 mètres 50 sur la rue principale et 4 mètres 50 sur les rues secondaires, – enherber tous les bas-côtés des voies, devenus délaissés routiers, – planter des arbres tiges comme éléments repères sur les espaces les plus centraux : place de la mairie, carrefours importants, entrées du village, – réhabiliter des murets de pierres sèches grâce à l’intervention d’un chantier d’insertion, – planter d’un verger au coeur du centre bâti. Ce travail de dentelle sur l’espace public a permis une remise en valeur du patrimoine bâti villageois (fermes comtoises, murets, fontaines…) et une réappropriation des lieux par les habitants. L’entretien de toutes ces surfaces enherbées est assuré par les habitants eux-mêmes, chacun étant responsable des espaces publics situés devant leur propriété. (Texte : CAUE du Doubs)

Programme

Requalification paysagère des rues, des carrefours et des places

Année de réalisation
2003
Surface(s)
2700 m²
Coûts
58 000 € (TTC)
Crédit photos
CAUE du Doubs
Contact
Jean-Claude BLOCH, maire - 03 81 59 30 43 Christian TERREAUX, urbaniste - 03 81 86 44 55
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022