Aménagement du sanctuaire - Corent

63730 Corent

La mise en valeur du site archéologique s’appuie sur une scénographie qui révéle le potentiel paysager, historique et scientifique du site : elle affirme la notion de cadre, ici la parcelle du sanctuaire.

Il s’agit de restaurer et conforter la lisibilité de ce cadre et de rendrent tangibles les strates mises à nu. Deux murs de pierres sèches et un mur de soutènement soulignent une structure de terrasse. Ces murs créent la mise à distance nécessaire à la perception des vestiges. Ils matérialisent l’intervention contemporaine sur le territoire actuel, lui-même encore calé sur les traces antiques : le périmètre du sanctuaire correspond toujours aux limites parcellaires actuelles !

Se greffent ensuite des éléments nécessaires à l’immersion et à la compréhension du parcours : rampes en modelé de terrain, plateformes et passerelles légères.

La strate gallo-romaine est suggérée par des modelés de terrain en remblai, bourrelets de terrain, plateformes, les vestiges gaulois sont montrés par des terrassements en déblai, fossés, trous de poteaux.

Les éléments qui s’ajoutent concernent cette dernière strate. Des poteaux en bois localisent le péristyle, deux autre poteaux marquent l‘entrée du sanctuaire, à 3,50 m au-dessus du sol gaulois. Des vestiges sont reconstitués sur une centaine de m2 ; cuves libatoires, tessons d’amphores…

Programme

Les découvertes archéologiques de renommée internationale réalisées sur le plateau de Corent sont à l’origine de l’aménagement du sanctuaire. Le chantier de fouille à révèlé les traces d’un même lieu de culte appartenant à des strates de terrains et à des périodes différentes : gauloise, romaine ou gallo-romaine.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Crédit photos

Claude Chazelle / Michel Astier / Christophe Camus

Date de mise à jour

03/07/2014