Aménagement du site de l’église Saint-Lubin - Yèvre-la-Ville - Yèvre-le-Châtel

45300 Yèvre-la-Ville

Yèvre-le-Châtel figure aujourd’hui, avec plus de 100 000 visiteurs par an, au rang des sites les plus visités du département du Loiret et de la région Centre Val-de-Loire (commune labellisée « plus beaux villages de France », Prix national de la mise en valeur du patrimoine obtenu en 2008). Le tourisme est une activité très importante pour la commune avec de fortes retombées économiques (création d’emplois avec l’ouverture d’un restaurant, d’un lieu de promotion/vente des produits du terroir, d’une galerie, d’un salon de thé, …). L’aménagement du site historique de l’église Saint-Lubin représente donc un enjeu pour la commune en terme de valorisation du patrimoine.

L’opération a nécessité :

– la destruction du château d’eau existant et le raccordement au réseau d’eau de Yèvre-la-Ville ;

– l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques ;

– la création d’un nouvel accès à l’église, dissocié de celui du cimetière. Ce cheminement en platelage bois joue un rôle d’appel depuis la rue principale, utilisable en support multifonctionnel et permettant de disposer d’un espace d’exposition ;

– une mise en valeur sobre de l’ensemble pour ne pas rivaliser avec l’église et le cadre végétal existant.

Qualité urbaine /d’insertion

Le bois est largement utilisé et devient support au cheminement piéton, à l’aire de pique-nique, à la détente, à la sieste. La grille d’entrée, réalisée sur-mesure, reprend les motifs des branchages des végétaux des haies périphériques. Une double haie d’ifs et d’arbustes à fleurs (pérovskias, rosiers) permet d’allier la sobriété au contact de l’église et le fleurissement du cimetière contemporain.

Qualité(s) d’usage

Habitants et visiteurs bénéficient des qualités de cet espace pour des manifestations culturelles et des spectacles programmés durant la saison estivale.

Dimension environnementale

L’aménagement prend en compte plusieurs critères de gestion durable :

– le deck en bois est en robinier pseudo-acacia d’origine française (imputrescible, ne nécessitant aucun traitement) ;

– les végétaux proviennent de pépinières françaises et ont été sélectionnés pour minimiser l’entretien et éviter tout arrosage automatique sur le long terme.

– les déblais/remblais ont été gérés sur site.

Intérêt(s) spécifique(s)

Prix de l’aménagement urbain, Les Victoires du Paysage, édition 2012, organisé par le Groupe Moniteur. Catégorie  » Petites villes et territoires ruraux « .

Rôle du CAUE (démarche)

Ces aménagements ont été réalisés dans le cadre d’un financement 1% Paysage et Développement lié à la construction de l’autoroute A19. Dans le cadre d’une convention État-Arcour (concessionnaire)-CAUE, l’une des missions principales du CAUE a été de favoriser l’émergence de projets de qualité promouvant les valeurs paysagères des territoires traversés par l’autoroute, en lien avec la charte d’itinéraire de 2007, et veiller à la cohérence des projets présentés aux demandes de financement. Le CAUE a incité le regroupement de projets (maitrise d’ouvrage publique et privée) sur des thématiques communes en groupements de commandes, afin de garantir une cohérence et une meilleure qualité des études. En concertation avec la commune et la communauté de commune (maître d’ouvrage), le CAUE a aidé à l’élaboration du dossier de candidature pour l’obtention d’un financement d’études globales.

Programme

Aménagement du site historique de l’église Saint-Lubin ; création d’un nouvel accès, enfouissement des réseaux, démolition du château d’eau et raccordement au réseau d’eau de la ville.

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

non communiqué

Coûts

non communiqué

Documents

Crédit photos

LF CAUE du Loiret

Date de mise à jour

23/01/2019