La parcelle sur laquelle s’élève le projet a pour particularité d’être issue d’un remembrement concerté avec le maître d’ouvrage. Celui-ci souhaitant élargir la voie d’accès à la parcelle de sa fille en coeur d’îlot, conduisant de fait à réduire la largeur restante à 5 m. La maison préexistante n’étant pas en capacité de supporter une rénovation lourde de par la qualité médiocre de sa construction, il fut donc décidé de la raser intégralement, et la remplacer par une construction optimisant le gabarit constructible autorisé. La surface étant limitée à l’équivalent autorisé d’une place de stationnement, soit 85 m² SHON.

La volumétrie du projet matérialise donc de façon quasiment littérale la réglementation en place, conduisant à l’expression sculpturale et dépouillée de l’ensemble. L’apport solaire est géré de façon passive côté jardin par l’ajout d’un brise-soleil rapporté en façade. Compte tenu de l’exiguïté du volume généré, le principe d’une double hauteur est retenu afin d’amplifier au maximum la sensation d’espace dans la pièce de vie. (Texte : Camille VASSOR et Aniss TLEMSAMANI, ALTRA architectes)

Approche environnementale :

Maison bioclimatique : cuve de récupération d’eau pluviale, toiture végétalisée, VMC hygroréglable B, Etanchéité à l’air : Q4pasurf = 0,30 m3/h .m² , consommation énergétique : 38 kWhep/m² an en besoin net de chauffage (Simulation Thermique Dynamique)

 

Programme

Construction d’une maison individuelle bioclimatique sur une bande de terrain de 5 m de large

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2013
Surface(s)
84,5 m² SHON | 86 m² SU
Coûts
88 600 € HT travaux hors démolition, plomberie, électricité, revêtement de sol, escalier et portail
Crédit photos
Camille VASSOR - Altra architectes
Liens page web
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022