Contexte et programme
Une politique d’acquisition foncière suivie a permis à la ville de s’engager dans la construction d’un équipement-phare, au cœur de la commune, sur son artère principale. Un parvis public qui relie cet équipement à un centre culturel précédemment aménagé, et un parking souterrain ont également pris place dans l’opération. Celle-ci augure d’une nouvelle dynamique de développement du centre-ville, que la révision en cours du PLU devrait entériner.
Dans un langage moderne , le bâtiment associe un auditorium et une bibliothèque. Disposant d’accès indépendants, les deux entités sont reliées par un vide central qui bénéficie d’un éclairage zénithal, sur lequel s’ouvrent toutes les sections.
L’espace jeune accessible par une longue rampe-promenade s’est glissé sous l’auditorium, la section adultes au premier étage et l’espace multimédia en face de l’entrée. Contrastant avec le volume opaque de l’auditorium, ceux de la bibliothèque sont très ouverts sur l’extérieur, recevant différentes lumières et vues et contribuant en retour à une animation de l’espace public le soir. Les espaces extérieurs invitent à un prolongement des activités : manifestation publique sur le parvis, ou lecture individuelle sur la terrasse accessible depuis l’espace adultes.

Intentions du projet
Plus qu’un lieu de conservation des ouvrages, la bibliothèque a été conçue comme un « troisième lieu », après celui du logement et du travail, c’est à dire comme un prolongement public du logement. Pour la lecture de livres ou de revues, le visionnage d’un film, le travail en petit groupe ou la consultation de postes informatiques, chaque usager est invité à choisir l’atmosphère sonore, les vues, et l’éclairage qui lui conviennent le mieux. A proximité de l’espace jeunes, des espaces aux cloisonnements modulables s’adaptent à l’organisation d’ateliers.
A cette grande palette de choix d’ambiance, les architectes ont opposé une unification de l’espace par le vide central et une dissimulation maximale de tous les dispositifs techniques (chauffage, ascenseurs, etc.). Le bois règne sur l’ensemble des espaces, sur les sols en jatoba, comme sur le mobilier et les cloisonnements.

Détails du projet
Les appuis de l’auditorium sont traités comme des sculptures monumentales en trapèze de béton, visibles de l’intérieur comme de l’extérieur.
Trois grands shed et le soin des parois blanches assurent la qualité de l’éclairage principal.
Surplombée par de nombreux immeubles collectifs riverains de la bibliothèque, la cinquième façade en deux longs pans faiblement inclinés revêtus de cuivre a été particulièrement soignée et les superstructures techniques escamotées.

Le CAUE 78 a participé au jury de concours de maîtrise d’oeuvre.

Ce bâtiment a fait l’objet d’une fiche projet par le CAUE 78 (fiche à télécharger).

Programme

Médiathèque, auditorium de 200 places, parking de 130 places et mobilier

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2007
Surface(s)
2175 m² SHON
Coûts
Coût 6 500 000 € HT + 600 000 € HT mobilier
Crédit photos
Bruno Huerre
Contact
christelle.berger@caue78.com