Camping municipal de Vaas. - Vaas

Rue du port Liberge, 72500 Vaas

Le camping se situe dans un site privilégié au coeur de la Vallée du Loir entre la rivière, un bois de grands marronniers, et un ensemble patrimonial du XVème siècle. Le programme initial suggérait de réhabiliter et normaliser le bâtiment existant. Après un processus de définition des objectifs du projet avec les élus de la commune, le choix de construire un nouveau bâtiment s’est avéré évident. L’aménagement du camping municipal de Vaas s’articule autour de trois intentions qui ont guidé la conception du projet. Mettre en valeur le site en s’insérant dans un cadre bâti et végétal. Pour cela trois nouvelles entités construites sont judicieusement disposées sur le site. Le pavillon d’accueil signale et représente l’établissement. Il a également un rôle fonctionnel dans la gestion des allées et venues des hôtes. (Dépose des vélos, informations touristiques, etc. ) Le pavillon sanitaire s’appuie sur trois arbres existant pour trouver sa juste place. Il procure une intimité aux campeurs depuis les terrains de sport adjacents, tout en libérant la vue sur l’ensemble patrimonial classé composé de l’Hôtel de ville et du clocher de l’église. L’aménagement paysagé en béton teinté accompagne les usagers dans leur vie quotidienne au sein de l’établissement, notamment les personnes à mobilité réduite. De part son dessin, elle constitue une première façade au pavillon sanitaire et permet de mieux l’intégrer. Renouveler l’image de l’équipement à l’aide d’une architecture élémentaire en bois Les pavillons sont des volumes simples en bois aux formes inspirées du bâti vernaculaire local. Surmontés de toits à double pente en acier laqué, ils sont principalement constitués de bois. Celui-ci sert à la fois en structure mais aussi en façade où il est utilisé en bardage vertical. Ce matériau apporte chaleur et confort (acoustique et hygrométrique) aux usagers. L’utilisation du bois répond aussi à la volonté de mettre en avant des procédés constructifs plus respectueux de l’environnement. Optimiser l’utilisation et l’entretien L’utilisation de matériaux pérennes alliés à une conception minutieuse des détails de fonctionnement et de construction assurent un entretien facilité. Projet nommé pour le Prix de la Première Oeuvre du Moniteur 2009

Programme

Accueil, sanitaires, clôture végétale, aménagement paysager

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

120 m2 (SHON)

Coûts

165 000 euros (HT)

Crédit photos

Stéphane CHALMEAU - Non libres de droits

Date de mise à jour

01/03/2011