Le nouveau pôle universitaire regroupant les entités IMMD et LEA sur le site de l’îlot gare de Roubaix est un vrai symbole marquant l’entrée de ville. Reflétant l’institution, son identité se veut singulière, dynamique, attractive et emblématique.

La fluidité de sa volumétrie en fait un objet sobre renvoyant à l’idée d’une forme précieuse et technologique, à l’esthétisme fort et contemporain. Notre projet se compose de deux volumes complémentaires. Un volume haut ponctue le boulevard tel un marqueur urbain tandis qu’un second volume, bas et aux formes plus élancées, cadre la cour de la Petite Vitesse. L’entrée est placée à l’angle du pignon et du parvis et marque ainsi le boulevard.

Le bâtiment se voit entièrement et uniformément recouvert d’une peau en aluminium. Des cassettes de différentes tailles et aux finitions distinctes sont réparties sur les façades de manière aléatoire. Associée à des menuiseries en verre extérieur Collé, la vêture du bâtiment devient lisse et forme une seule et même entité homogène.

Jouant avec les reflets, le bâtiment vibre dans sa totalité. Dans la continuité du corridor écologique, l’ensemble de la toiture du volume bas est végétalisée autour d’une terrasse accessible aux usagers.

Une gestion raisonnée des consommations énergétiques a également été mise en place afin de limiter la consommation du bâtiment.

© MAES Architectes Urbanistes

Programme

Construction d’un bâtiment universitaire : bureaux, amphithéâtre, enseignement, restaurant, locaux de maintenance… capacité : 2600 personnes

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2016
Surface(s)
7 650 m² SDP
Coûts
16 200 000 € HT
Crédit photos
Guillaume Guerin
Contact
Floriane Dieu – Chargée de communication
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022