Dernier implanté dans le quartier des Loges, le centre commercial a pour ambition de recoudre les morceaux d’une urbanisation nouvelle. Il sert de point d’ancrage au quartier.

La difficulté de ce type d’équipement résidant dans les aires de stationnement, l’opération est décomposée en deux bâtiments distincts pour cadrer la voiture et marquer l’alignement. Un front de boutiques amplifié d’un portique tient la rue en dépit de sa modestie. Le volume du supermarché occupe le fond de la parcelle.

Peigné selon une trame paysagère, le parking se plie à la direction générale, structuré d’axes piétons.

Le grand volume du supermarché est construit en charpente métallique avec des fermes treillis de grande portée sans poteaux intérieurs. Le bardage composé de grands éléments en terre cuite est mis en oeuvre sur une ossature métallique secondaire. Un second bac acier laqué blanc procure le fini intérieur du volume.

De moindre échelle, les boutiques en premier rang sont réalisées en maçonnerie avec parement brique collé, le portique métallique relevant le propos d’un cran, au diapason de son vis-à-vis.

(François Lamarre)

Programme

Opération de construction d’un centre commercial comprenant une surface de vente avec annexes et un ensemble de boutiques

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
1999
Surface(s)
3 800 m² (surface utile)
Coûts
2 134 000 € (HT)
Crédit photos
CAUE 58
Réalisation mise à jour
septembre 2022