Centre de secours principal de Besançon Est - Chalezeule

Chemin de la Combe Balland, 25220 Chalezeule

Situé au fond d’une zone d’activités sans caractère, le Centre de Secours de Besançon Est n’est pas un phare, mais plutôt un écrin dont la qualité se révèle à l’usage. Organisé en trois entités principales, le plan exprime la rigueur du fonctionnement et le principe de la « marche en avant » pour éviter les croisements de flux lors des départs en intervention.
Le hall de remise des véhicules, au centre de la caserne.
Les locaux « de vie » (bureaux, vestiaires, hébergement, gymnase…) à l’extrémité du hall.
Les locaux de maintenance (magasins, ateliers, retour d’intervention…) à l’autre extrémité.
Le bâtiment est calé sur le haut de la parcelle pentue et exigüe dont il constitue un soutènement. Le sous-sol étant une ancienne décharge de matériaux, deux types de structures reposant sur 4 types de fondations ont été nécessaires.
Le hall des engins est une structure poteaux-poutres bois, légèrement déformable. Le bâtiment administration est une structure rigide en béton, reposant sur une substitution générale de 2m d’épaisseur.
Le bâtiment retour d’intervention et la tour sont constitués d’une structure rigide en béton reposant sur le substratum calcaire via des puits béton ou micropieux.

Parti architectural
Pour atteindre un niveau de performance énergétique THPE, la compacité a été recherchée. Le hall des engins est conçu comme un véritable lieu de vie, au centre de la caserne. C’est un hangar dont la charpente bois de grande portée caractérise fortement l’ambiance. Les portes sectionnelles laissent pénétrer la lumière en profondeur, favorisant les apports solaires.
La charpente est composée de fermes treillis dont les membrures hautes et basses sont dédoublées. De même que sont dédoublés les butons verticaux et les pannes. Ces dédoublements facilitent les assemblages et donnent l’image de bois de section identique entrecroisés à 90°.
Le bâtiment administration en béton armé est isolé par l’extérieur, générant ainsi une forte inertie thermique, pleinement justifiée pour un bâtiment occupé en permanence. Le volume du gymnase émerge en toiture et prend sa lumière par les bandeaux translucides en hauteur. La partie basse est revêtue de lattis bois à claire-voie (fonction acoustique).

(Texte Architectures Amiot Lombard)

Prix :
Regards sur l’architecture et l’aménagement en Franche-Comté 2015 :
Coup de coeur du jury
Palmarès régional de la construction bois ADIB Franche-Comté 2013 :
Mention Charpente, catégorie Bâtiment technique

RESSOURCES :
♦ Notice dans la publication du Palmarès régional 2015, p.60 :
Regards sur l’architecture et l’aménagement en Franche-Comté 2015
♦ Présentation et vidéo sur le site régional Habiter nos territoires :
Catégorie Lieu de travail

♦ Notice dans la publication de l’ADIB Franche-Comté 2013, p. 70 :
Palmarès régional de la construction Bois. Franche-Comté 2013
♦ Présentation sur le site APROVALBOIS :
Prix régional de la construction bois. Lauréats et candidats franc-comtois 2013

Programme

Hall de remise des engins, locaux de vie, de maintenance

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4 160 m2 SHON

Coûts

4 500 000 € HT

Crédit photos

Mathieu Noël - Architectures Amiot-Lombard / CAUE 25 / Documents graphiques : Architectures Amiot-Lombard

Date de mise à jour

27/01/2017