Centre de secours principal Havre Nord - Le Havre

76600 Le Havre

 

Le centre de secours principal Havre Nord est édifié à l’entrée Nord du Havre.

 

La ville ainsi que le SDIS de Seine Maritime souhaitaient un équipement qui soit à la fois un signal d’entrée de ville et une vitrine de l’activité des services incendie.

Le positionnement d’un volume simplifié à l’extrême, simplement couvert d’une grande toiture débordante et habillé d’une résille abstraite constituée de lignes horizontales permet d’atteindre cet objectif de signal d’entrée de ville.

Le traitement plus ou moins aéré des résilles horizontales dégageant à l’Est de larges surfaces vitrées ainsi que l’aménagement d’une aire de manœuvre orientée sur le giratoire de l’entrée de ville permet d’atteindre le second objectif qui était de proposer une vitrine de l’activité des services incendie.

Un parc paysagé est aménagé à l’Ouest. Il profite aux locaux de vie et agrémente l’entrée du site. Il dissimulera à terme le centre à la vue des maisons voisines.

Plus confidentiels mais tout aussi importants, les locaux de vie et les locaux opérationnels sont organisés autour de deux patios qui amènent lumière et végétation au cœur du centre.  Ces espaces sont traités avec soin et proposent un équipement efficace et agréable à vivre.

Ce bâtiment a été remarqué par le jury du GRAND PRIX D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME 2016

 

Notice technique :

 

GESTION DE L’ENERGIE (très performant)

 

La consommation d’énergie primaire est inférieure de 20% (minimum) à la consommation d’énergie primaire de référence pour l’ensemble du projet.

Le premier aspect de la gestion de l’énergie est la réduction des besoins. Les apports en chauffage du bâtiment sont limités par :

 
  • la compacité du bâtiment : contenu dans un rectangle, le bâtiment limite les surfaces d’échanges avec l’extérieur (façades et toits) et donc les déperditions de chaleur.
  • l’orientation du bâtiment : la position des surfaces vitrées favorise les apports solaires directs. L’éclairage naturel de tous les locaux limite le recours à l’éclairage artificiel
  • l’organisation intérieure : les locaux techniques placés au Nord et peu ouverts forment un tampon thermique qui protège le reste du bâtiment.
  • une isolation performante : l’isolation des parois est conçue par l’extérieur pour éviter les ponts thermiques. Le coefficient de déperdition thermique du projet présente un gain minimal de 10% sur le coefficient de déperdition thermique de référence.

Les principes techniques retenus pour garantir le confort des occupants et limiter les consommations en énergie sont :

 
  • le chauffage basse température:

La production de chaleur est assurée par des chaudières à gaz à condensation haut rendement et distribuée par des systèmes à eau chaude basse température adaptés à chaque type de locaux. Le chauffage basse température permet de réaliser d’importantes économies d’énergie car il favorise la condensation des fumées limitant ainsi la consommation de gaz. Une Gestion Technique Centralisée des équipements permettra d’optimiser les consommations en tenant compte des différents paramètres de confort.

 
  • la modulation de la ventilation en fonction de l’occupation :

La ventilation est modulée en fonction de l’occupation. Dans une installation classique, les ventilateurs fonctionnent en permanence sur des pièces où l’occupation est très discontinue. En ventilation modulée, des registres motorisés sont mis en place et limitent le débit d’air en inoccupation à 10% du débit hygiénique.

 

 

 

 

 

Programme

Centre d’Incendie et de Secours

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4200 m²

Coûts

6 200 000 € HT

Crédit photos

Eric Peltier

Date de mise à jour

23/11/2020