Centre médico-social - Trignac

Chemin de la Butte de Certé, 44570 Trignac

Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2009 du CAUE 44. Le CMS participe au renouvellement urbain du quartier de Certé àTrignac. Deux tissus urbains se distinguent dans l’environnement : des objets autonomes (tours, îlot de service, collège, stade…) et un tissu pavillonnaire constitué de parcelles en longueur. La clôture constitue la base du projet. De type ganivelle en échalats de chataignier, elle entoure le bâtiment et le parking du personnel, puis se retourne à l’intérieur, de manière à venir creuser la masse bâtie d’un patio. Ce patio permet de prolonger visuellement l’espace du parvis d’accueil jusqu’au coeur du bâtiment et offre un éclairage naturel aux circulations et espaces communs. Concernant l’organisation, le bâtiment se divise en deux ailes : les assistants sociaux d’un côté et la protection maternelle et infantile (PMI) de l’autre, le tout relié par une circulation en boucle desservant également les locaux du personnel et les locaux communs le long du patio. Le centre médico-social de Trignac est, avec le collège de Sainte-Pazanne, un des premiers bâtiments inscrit dans la démarche HQE construit par le Conseil Général de Loire-Atlantique. A ce titre le projet a été présenté lors de l’exposition « Subir ou Agir » concernant les actions du Conseil Général en faveur du développement durable, en mars 2007. CHOIX DES MATÉRIAUX Charpente bois et murs ossature bois naturel type pin Douglas qui, associé à un bardage métallique ou bardage bois de châtaignier non traité, permet une grande efficacité de la structure par rapport à la masse de matériau utilisé. L’ensemble des bois utilisés sont «Ecocertifié» . Les matériaux de second oeuvre sont choisis en fonction de leurs caractéristiques environnementales : linoléum, peintures NF Environnement, limitation des faux plafonds. CHANTIER PROPRE La construction privilégie la filière sèche par l’utilisation de l’ossature bois et bardage. La gestion des déchets de chantier (tri-selectif) et la maîtrise des nuisances font l’objet d’une démarche particulière. ENERGIE : RÉDUCTION DE L’EFFET DE SERRE Le bâtiment est conçu dans un souci de performance énergétique : – Renfort d’isolation thermique sur l’ossature bois limitant l’ensemble des ponts thermiques. – Installations de chauffage : mise en place d’un plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation fonctionnant au gaz naturel. Ce système dispose d’un rendement énergétique très performant. – Ventilation : La ventilation mécanique des bureaux est prévue modulée par des détecteurs de présence, l’occupation des locaux étant assez irrégulière. – Utilisation d’éclairages à basse consommation. Les circulations seront éclairées naturellement. GESTION DE L’EAU DE PLUIE Le projet prévoit la création d’une toiture végétalisée favorisant la rétention des eaux pluviales avant leur rejet dans le réseau collectif. Elle apporte également un renfort d’isolation appréciable en couverture. Une partie des surfaces extérieures est naturellement drainante (dalles éco-green sur places de stationnement et parties enherbées) de façon à limiter le ruissellement de surface. CONFORT ET SANTÉ Le confort thermique d’hiver et celui d’été ont fait l’objet d’une attention particulière. A ce titre les bureaux disposent d’un système d’occultation par volet roulant à lames orientables permettant de disposer d’une filtre solaire laissant passer la lumière et la vue. (texte Agence DLW)

Programme

Construction d’un centre médico-social (bureaux pour assistants sociaux, cabinet de consultation de PMI)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

690 m2 (SHON)

Coûts

1 001 000 € (HT)

Documents

Crédit photos

Stéphane CHALMEAU

Date de mise à jour

21/04/2011