Centre national de formation professionnelle de poterie - Saint-Amand-en-Puisaye

Route de Saint-Sauveur, 58310 Saint-Amand-en-Puisaye

Architecture du XXe de la Nièvre

L’argile gréseuse présente dans le sous-sol de la région de la Puisaye est exploitée par les potiers depuis plus de quatre siècles. l’existence de cette longue tradition attira des artistes renommés à la fin du XIX’ siècle comme Jean Carriès, lesquels contribuèrent directement à une dynamique de production qui perdura presque tout au long du xx’ siècle. l’intense période de créativité de l’Art nouveau et de l’Art déco se poursuivit dans la seconde moitié du siècle avec d’autres talentueux artistes tel Albert Vallet, qui confirmèrent la place importante de la ville dans la création céramique contemporaine.
C’est dans ce contexte que fut construit le CNIFOP à partir de 1976. l’objectif du centre est de former artistes, chercheurs céramistes, artisans, ou amateurs. Ce complexe résidentiel, permettant des séjours prolongés, est conçu comme un hameau abritant dans des bâtiments facilement identifiables les ateliers, les locaux d’hébergement et de restauration. Dans ce cadre agréable évoquant l’architecture d’un centre de vacances, les formes anguleuses des constructions se déclinent aussi bien en frontons abstraits qu’en séparations préservant l’intimité des terrasses des logements, ou encore en pare-soleil pour les ateliers.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1983-2007- Éditions Picard –  2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

05/01/2017