Centre social d’animation Ginette Leroux - Trélazé

54 Avenue de la République, 49800 Trélazé

Présenté au PDAA 2007 La démolition de l’ancien centre social a été l’occasion pour la commune de redéfinir l’image et les objectifs de cet équipement. Affirmer la lisibilité de ses fonctions d’accueil et d’animation a été l’enjeu principal du projet. Dans l’architecture, cette ambition se traduit par une ouverture volontaire sur le quartier. Le bâtiment est perçu comme un phare, à la fois massif et sécurisant, offrant l’image d’une institution amicale et bienveillante. L’espace d’accueil est volontairement développé pour inviter l’habitant à la fréquentation des lieux. À l’extérieur, les soubassements et les volumes, traités au moyen de parements de schistes en référence à la culture locale, expriment solidité et stabilité. L’un des principaux intérêts de ce projet a été de requalifier l’usage du matériau emblématique de la ville de Trélazé : utilisé ici en façade et non pas en couverture. L’étage dévolu à la vie associative laisse deviner la vitalité des associations. Le pare-soleil fait de lames de bois le rend plus familier. Monté sur des cadres métalliques, il créé un mo uvement aléatoire au gré de l’occupation des lieux. À ses côtés, un fronton de panneaux d’ardoises en parement couronne l’entrée principale. Ces redents créent ainsi un mouvement selon l’angle de vision. Au-dessus, l’encorbellement marque la linéarité de la voie et incite au cheminement. La façade Est est soulignée par un soubassement ardoisé qui garantit la confidentialité des bureaux. La façade Ouest, ouverte sur les espaces verts et la lumière, abrite principalement des activités associatives. La façade Nord est celle des services, livraisons, entrée du personnel, garages… Elle permet également l’accès à la grande salle indépendamment du reste du bâtiment, en particulier lors d’utilisations nocturnes. Plus sobre et moins percée, son expression traduit sa fonctionnalité. (Caue de Maine-et-Loire)

Programme

Le programme de construction s’est orienté autour de trois axes majeurs :
– Donner une grande importance à l’espace d’accueil pour donner envie de fréquenter le lieu.
– Développer les synergies entre les fonctions, entre accueil, information sur la jeunesse ou l’emploi.
– Eviter de spécialiser les espaces et de les affecter à un ou plusieurs usagers mais privilégier les espaces banalisés et mutalisables.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1 275 m2 SHON

Coûts

1 866 220 € HT

Crédit photos

Pascal GUIRAUD, Photographe

Date de mise à jour

10/12/2009