Centre technique d’entretien de la route - VICQ

Le bourg, 03200 VICQ

Le projet a pour ambition de s’insérer dans une démarche de développement durable tout en s’appuyant sur la dimension exemplaire de l’opération. En effet, l’optimisation de la fonctionnalité des locaux avec une lecture et une identification aisées du bâtiment permettent de reproduire cette opération sur d’autres sites. Plusieurs entités sont réunies sous une toiture monopente. La zone de vie est conçue comme une boite étanche avec une absence totale de pont thermique. Les ateliers sont ouverts sur la zone de service. Une attention particulière est également apportée à la gestion des déplacements extérieurs.

Le projet consiste à réaliser, pour les besoins d’un centre technique d’exploitation de la route (CTER), un bâtiment et des équipements annexes pour l’UTT de Saint-Pourçain – Gannat.
L’ambition du Conseil Général de l’Allier, maître d’ouvrage de l’opération pour cet équipement, est de l’inscrire dans une démarche de développement durable suivant les principes arrêtés dans l’agenda 21 du département de l’Allier.

Situation
Le terrain proposé est situé sur la commune de VICQ sur une parcelle de 5000 m2 au bord de la RD 37. Il présente une légère déclivité vers le sud-est.
Situé en périphérie de la commune, le terrain est largement ouvert sur la campagne environnante, entouré de terrains agricoles et de bocages.

Le parti architectural
La volonté du maître d’ouvrage de prendre en compte des objectifs de développement durable ainsi que de véhiculer l’image forte d’un bâtiment  de service public a très largement orienté le parti architectural. Le bâtiment  doit être un véritable signal de la collectivité dont le principe est d’être reproductible pour d’autres CTER.

Le bâtiment est implanté dans sa longueur sur un axe est-ouest, protégeant les grandes façades des vents dominants. Il est semi enterré sur la façade nord ce qui permet une protection contre les vents les plus froids tout en favorisant l’inertie thermique en période estivale et en valorisant l’intégration du bâti dans l’environnement de bocage. Il est également implanté au plus prés de la route principale dans un souci d’identification aisée.

Le parti proposé repose donc sur plusieurs points forts :
•    L’intégration au site.
•    La pente du terrain, exploitée au maximum avec l’implantation des quais de chargement en partie basse du terrain.
•    L’emploi très large du bois dans la construction qui s’intègre parfaitement au milieu naturel.
•    Un système constructif modulaire adaptable et facilement reproductible.
•    Le choix d’une toiture mono pente qui « coiffe » les différentes entités du programme, en débord sur la façade sud,  afin d’assurer une protection efficace contre le rayonnement solaire.

Dimensionné pour une équipe de 10 agents avec leurs matériels et matériaux,  le centre comprend :
•    Un espace de vie (bureaux / vestiaires / réfectoire), d’environ 109 m2
•    Un espace technique (garages / atelier / stockage), d’environ 345 m2
•    Un espace extérieur avec aire de manœuvre, stationnement, cases à matériaux, quai de chargement et stockage sel / pouzzolane.

Les matériaux
Les garages ne seront pas chauffés, mais une toiture isolée permettra de conserver une température proche du hors gel en période hivernale et confortable en été.

Pour la zone bureau/atelier il est prévu en toiture un bac acier nervuré sur support bois, sous face laquée.
Isolation thermique par panneaux laine de roche épaisseur 130 mm fixation mécanique avec étanchéité membrane bitume auto protégée.

La zone de vie est conçue comme une boite étanche thermiquement avec une absence totale de ponts thermiques, isolant sur dalle et sous chape, sur isolation murale et sur le bac d’étanchéité, vitrage triple paroi à rupture.

La structure porteuse prévue en aggloméré de béton et béton du fait de la partie enterrée, sera un facteur de pérennité et surtout d’étanchéité à l’air, elle recevra un bardage bois, peau avec vide d’air préservant les locaux des rayonnements estivaux.
L’ensemble de la charpente est prévue en lamellé collé.
La mise en place d’un système double flux (soufflage et reprise dans chaque local) avec une centrale de traitement d’air  récupérant 90% des calories sur l’air extrait sera raccordée sur un puits canadien (fourniture et pose dans fouille de fourreaux et de regards extérieur et intérieur de différents diamètres) permettant de compléter les gains et surtout de rafraîchir en été.
Pour le traitement des EU / EV, une micro station sera créee avant raccordement sur le réseau communal. Les raccordements EU / EP sont traités en réseaux séparatif.
Tous les branchements des différents réseaux sont prévus en limite de terrain le long de la RD 37.

Les extérieurs
L’organisation du plan masse a permis de réduire au maximum la surface de voirie. De plus, dans un souci de sécurité, les espaces extérieurs sont clairement dissociés en deux parties :
•    La cour de service avec le stationnement  des usagers puis l’accès aux garages / atelier.
•    La cour de livraisons avec les casiers à matériaux et les quais de chargement pour le sel et la pouzzolane.
Les parkings des usagers seront protégés du soleil par des arbres à haute tige avec la mise en place de végétaux types  résineux (absence de ramassage de feuilles).

Programme

Construction d’un centre technique d’exploitation de la route (CTER)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

735 m²

Coûts

845 000 €

Crédit photos

Imholz Architectes & associés

Date de mise à jour

01/09/2016